Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2010 → La valorisation des ressources territoriales par la coordination des acteurs. Cas du Maroc, province de Chefchaouen

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 2010

La valorisation des ressources territoriales par la coordination des acteurs. Cas du Maroc, province de Chefchaouen

Naciri R.

Titre : La valorisation des ressources territoriales par la coordination des acteurs. Cas du Maroc, province de Chefchaouen

Auteur : Naciri R.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science 2010

Résumé
Pour favoriser le développement territorial, deux axes sont importants : les ressources c’est-à-dire les richesses et les potentialités matérielles et immatérielles dont disposent le territoire et les acteurs qui permettent de les valoriser et de les protéger durablement notamment par leur coordination. Dans cette étude nous avons adopté une approche pluridisciplinaire pour déterminer les spécificités locales dans le domaine des produits agricoles et des denrées alimentaires sans négliger les aspects environnementaux et sociaux liés à ces productions porteuses de l’histoire d’une communauté dont dépend la spécificité et la durabilité des ressources locales. Pour valoriser les produits de terroir, deux axes doivent être structurés et coordonnés : les chaînes de commercialisation d’un côté et les différents opérateurs économiques, sociaux et institutionnels de l’autre. Dans le cas de Chefchaouen, les produits de terroir sont un des volets à promouvoir pour favoriser le développement socioéconomique de la zone car ses atouts en paysage, biodiversité et patrimoine historique sont riches et diversifiés. Cependant, la présence des cultures illicites dans la province, entre en concurrence avec les ressources locales et affecte la capacité et la volonté de la population à se coordonner autour de projets de valorisation des ressources territoriales, notamment les produits de terroir.

Mots-clés : RESSOURCE TERRITORIALE ; HUILE D’OLIVE ; PRODUIT DU TERROIR ; REPRESENTATION MENTALE ; CANNABIS ; PRATIQUE ILLEGALE ; ACTEUR ; MAROC

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 14 juin 2014, mise à jour le 18 novembre 2017