Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2010 → Liens entre villes et agriculture de proximité en Méditerranée : cas de Nador et Tétouan au Royaume du Maroc

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 2010

Liens entre villes et agriculture de proximité en Méditerranée : cas de Nador et Tétouan au Royaume du Maroc

Bathaoui G.

Titre : Liens entre villes et agriculture de proximité en Méditerranée : cas de Nador et Tétouan au Royaume du Maroc

Auteur : Bathaoui G.

Etablissement de soutenance : Cohabilitation Université Montpellier I, CIHEAM-IAMM. 

Diplôme : Master 2. Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques 2010

Résumé
L’espace méditerranéen est caractérisé par sa spécificité et son originalité en termes de climat, de végétation, de paysages et de biodiversité. C’est un espace parmi les plus riches au monde par son patrimoine écosystémique, culturel et historique. Cependant, plusieurs contraintes conduisent à la fragilité de ses territoires. En effet, la Méditerranée est confrontée aux enjeux de l’urbanisation et de la littoralisation dont la vigueur dépasse de loin celle observée au niveau mondial. Il en résulte une disparition progressive des terres agricoles au profit d’une urbanisation dévorant l’espace. Cette problématique a donné lieu à une étude des liens entre ville et agriculture périurbaine dans trois pays méditerranéens : le Maroc, le Liban et la France. Deux villes situées sur le littoral méditerranéen de chacun des trois pays ont été choisies sur la base de critères identifiés à partir d’une recherche bibliographique et statistique. Des enquêtes et des entretiens ont ensuite été réalisés pour diagnostiquer la situation et l’évolution de l’agriculture périurbaine dans les trois pays concernés et permettre ainsi une analyse comparative. Celle-ci a montré que les similitudes sont moins nombreuses que les différences, confirmant la richesse de l’espace méditerranéen. Cependant, d’une façon générale, la fragilité de l’agriculture périurbaine face à l’urbanisation est plus marquée au Maroc et au Liban qu’en France.

Mots-clés : AGRICULTURE PERIURBAINE ; COTES ; URBANISATION ; SYSTEME DE PRODUCTION ; AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ; POLITIQUE AGRICOLE ; AGRICULTURE ; ANALYSE COMPARATIVE ; RELATION VILLE CAMPAGNE ; LITTORALISATION ; MAROC ; FRANCE ; REGION MEDITERRANEENNE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 14 juin 2014, mise à jour le 18 novembre 2017