Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2011 → Quelle approche pour représenter et évaluer la diversité agricole à l’échelle de l’exploitation et de la région ?

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 2011

Quelle approche pour représenter et évaluer la diversité agricole à l’échelle de l’exploitation et de la région ?

Chenoune Roza

Titre : Quelle approche pour représenter et évaluer la diversité agricole à l’échelle de l’exploitation et de la région ?

Auteur : Chenoune Roza

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science 2011

Résumé
L’objectif de cette étude est de mettre en lumière la question méthodologique de la représentativité de la diversité des systèmes de culture et de production et leur évaluation à l’échelle de l’exploitation puis de la région. Nous avons élaboré une typologie de structure basée sur la méthode de segmentation qui nous a permis d’obtenir des classes d’exploitations homogènes. A partir de celles-ci, la sélection d’une exploitation type a été mise en place sur la base de trois représentations des systèmes de production : réelle, moyenne et archétype. Le but est de comparer ces systèmes de culture représentés selon les trois approches à deux échelles différentes. Les résultats obtenus montrent que plus une région est diversifiée, plus la représentation moyenne ou archétype risque d’être différente de la typologie réelle en termes de composition de culture, de surface par culture (notion de culture dominante) et par conséquent, en termes d’indicateurs pour évaluer ces systèmes. En passant à l’échelle régionale, les résultats des indicateurs environnementaux semblent plus satisfaisants en considérant une exploitation moyenne (exception faite pour la diversité des cultures) ou archétype plutôt qu’une exploitation réelle. Ce résultat s’inverse si l’objet de l’étude est de traiter des questions économiques. Par conséquent, la construction d’une typologie doit être ciblée en fonction des objectifs de l’étude et des indicateurs à calculer.

Mots-clés : CLASSIFICATION ; EXPLOITATION AGRICOLE ; EVALUATION ; INDICATEUR ; SYSTEME DE CULTURE ; INDICATEUR ENVIRONNEMENTAL ; INDICATEUR ECONOMIQUE ; INDICATEUR SOCIAL ; REGION ; MAROC

présentation (Catalogue MeditAgri)

Version intégrale

Page publiée le 15 juin 2014, mise à jour le 28 décembre 2017