Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1990 → Contribution à l’étude des minoteries artisanales au Maroc : régions du Saïs, du Garb, du Centre et de la Chaouia

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 1990

Contribution à l’étude des minoteries artisanales au Maroc : régions du Saïs, du Garb, du Centre et de la Chaouia

Belarbi K.

Titre : Contribution à l’étude des minoteries artisanales au Maroc : régions du Saïs, du Garb, du Centre et de la Chaouia

Contribution to the study of small-scale flour-milling in Morocco : the Saïs, Garb, Centre and Chaouia regions

Auteur : Belarbi K.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science (MS) 1990

Résumé
Cette étude résulte d’une enquête nationale sur les minoteries artisanales. Elle s’inscrit également dans un projet d’étude intitulé : mise en marché des céréales au Maroc : contribution à la mise en place d’un système de suivi du marché céréalier. A travers l’analyse des résultats de 4 régions (Saïs, Garb, Centre et Chaouia), ce travail a pour but de contribuer à la connaissance de ce niveau de la filière, très mal connu par beaucoup d’opérateurs. Sans aides, ni subventions, les 8000 moulins artisanaux écrasent autant que les minoteries industrielles. Ils constituent une base privilégiée pour cerner et étudier la consommation et l’autoconsommation des céréales au Maroc

Mots-clés : MAROC ; INDUSTRIE DE LA MEUNERIE ; TRES PETITE ENTREPRISE ; ARTISANAT ; CEREALE ; CONSOMMATION ALIMENTAIRE ; FILIERE ; TRAITEMENT ; MOULIN ; INTERVENTION DE L’ETAT

Présentation (Catalogue MeditAgri)

Page publiée le 16 juin 2014, mise à jour le 28 novembre 2017