Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2002 → Quels projets de développement autour de la ressource en eau : cas d’un village de zone sèche, El Carbonal, Nicaragua

CNEARC ESAT (Montpellier) 2002

Quels projets de développement autour de la ressource en eau : cas d’un village de zone sèche, El Carbonal, Nicaragua

Boudron R.

Titre : Quels projets de développement autour de la ressource en eau : cas d’un village de zone sèche, El Carbonal, Nicaragua

Auteur : Boudron R.

Etablissement de soutenance : CNEARC ESAT (Montpellier)

Diplôme : Ingénieur en Agronomie Tropicale, option GSE). 2002

Résumé
Situé dans une zone sèche et montagneuse du Nicaragua où la disponibilité en eau est faible, le village de El Carbonal se trouve dans une situation difficile tant dans le domaine de l’agriculture, avec des pertes de récoltes considérables, que dans celui de l’approvisionnement en eau pour les usages domestiques. Face à ce problème l’actuel gouvernement nicaraguayen oriente sa politique agricole vers l’utilisation d’une irrigation permettant la mise en place de cultures à forte valeur ajoutée. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet de l’ADAA qui consiste à envisager l’extension d’une petite irrigation dans le village de El Carbonal situé dans la zone sèche. L’objet de notre étude a donc consisté à évaluer la faisabilité d’un tel projet. Au cours de notre stage nous nous sommes rendues compte qu’un projet d’irrigation n’est pas un élément pertinent pour envisager le développement du village de El Carbonal. En effet, pour des raisons hydro-géologiques, pédologiques, topographiques mais aussi foncières, sociales et économiques, l’implantation d’une petite irrigation autre que celle qui existe déjà n’est pas envisageable dans le village. De plus il s’avère que l’attente des villageois quant à la ressource en eau concerne principalement l’alimentation en eau potable, qui constitue aujourd’hui une tâche pénible et coûteuse en temps. Pour améliorer cet approvisionnement, un projet de mini-aqueducs est actuellement à l’étude. Cependant ce projet ne nous semble pas réalisable dans l’état actuel. Des solutions d’appoint peuvent être étudiées comme les citernes de captation de pluie. Le développement de El Carbonal ne passe peut être donc pas par le développement de l’irrigation mais par la mise en place d’alternatives agricoles plus économes en eau (utilisation de variétés résistantes à la sécheresse, élevage caprin et ovin, coupe de bois, apiculture, jardins de patio). Des solutions externes au domaine agricole comme le travail dans la zone franche ou la constitution d’organisation des femmes, peuvent aussi être envisagées. De plus, nous avons pu remarquer au cours de notre étude la structuration de la communauté villageoise autour de la famille. Cette échelle d’organisation sociale nous paraît un élément Important à prendre en compte pour l’implantation de tout projet collectif dans le village

Sujet : Ressource en eau ; Irrigation ; Projet de développement ; Étude de faisabilité ; Approvisionnement en eau ; Utilisation de l’eau ; Structure agricole ; Structure de production ; Zone aride ; Enquête

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 16 juin 2014, mise à jour le 18 décembre 2017