Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2012 → Perspective d’introduction d’une nouvelle technique de production (semi-direct) pour des exploitations à dominante céréalière dans la région des hautes plaines sétifiennes (Algérie)

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 2012

Perspective d’introduction d’une nouvelle technique de production (semi-direct) pour des exploitations à dominante céréalière dans la région des hautes plaines sétifiennes (Algérie)

Tirichine L.

Titre : Perspective d’introduction d’une nouvelle technique de production (semi-direct) pour des exploitations à dominante céréalière dans la région des hautes plaines sétifiennes (Algérie)

Auteur : Tirichine L.

Etablissement de soutenance : Cohabilitation Université Montpellier III, CIHEAM-IAMM.

Grade : Master 2 Recherche. Ingénierie et Gestion des Territoires [IGT

Résumé
La pratique actuelle de l’agriculture conventionnelle a montré certaines limites. Dans un contexte de dégradation du patrimoine foncier, d’instabilité des rendements, etc…, de nouvelles techniques de production comme l’agriculture de conservation dont le semis direct fait partie, sont susceptibles d’améliorer cette situation et font l’objet de plusieurs expérimentations. Les principaux fondements de l’agriculture de conservation sont le travail minimum du sol, les associations et les rotations de cultures ainsi que la couverture permanente du sol. Les résultats de notre recherche montrent que le semis direct peut apporter des solutions à la situation actuelle. A travers nos enquêtes de terrain, ce n’est pas une chose facilement réalisable.

Mots-clés : AGRICULTURE DE CONSERVATION ; SEMIS DIRECT ; CEREALICULTURE ; EXPLOITATION AGRICOLE ; CLASSIFICATION ; SETIF ; ALGERIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 21 juin 2014, mise à jour le 17 novembre 2017