Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2007 → Pluriactivité, logiques familiales et durabilité des systèmes de production agricole : analyse-diagnostic des systèmes d’activités dans la zone Intersalar (Altiplano bolivien)

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 2007

Pluriactivité, logiques familiales et durabilité des systèmes de production agricole : analyse-diagnostic des systèmes d’activités dans la zone Intersalar (Altiplano bolivien)

Parnaudeau J.

Titre : Pluriactivité, logiques familiales et durabilité des systèmes de production agricole : analyse-diagnostic des systèmes d’activités dans la zone Intersalar (Altiplano bolivien)

Auteur : Parnaudeau J.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science 2007

Résumé
La zone Intersalar de l’Altiplano bolivien est marquée par des changements profonds dans les systèmes de production du quinoa, céréale andine, depuis l’augmentation des cours. Face à la dégradation croissante de l’environnement liée à la moto-mécanisation de la production, l’ONG Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières développe un projet de mise en place de normes communautaires. Il n’a qu’un succès mitigé. Il faut en effet interroger la rationalité de la combinaison d’activités dans son ensemble pour comprendre les logiques familiales et les pratiques agricoles. Il existe six grands types de systèmes d’activités dans les familles estantes (permanentes) et résidentes (migrantes) de la zone. Ils se répartissent de manière différenciée dans l’espace, en raison de critères géographiques et historiques autant que socio-économiques. Ils ont été mis en place dans le cadre d’une stratégie globale sous-tendue par une logique. L’établissement de ces logiques permet de montrer la fonction de l’activité agricole dans la stratégie : subsistance, autoconsommation, revenu économique, constitution d’un capital, maintien de droits fonciers, aide familiale ou mise en place de pratiques novatrices. Ces logiques et les contraintes liées à la pluriactivité posent des problèmes dans la mise en place de systèmes de production soutenables par les familles. Mais la diversité des systèmes d’activités est également une opportunité pour le développement de la zone. En opposant les atouts aux contraintes, l’on propose des changements dans la stratégie du projet, par l’ouverture à d’autres activités que l’activité agricole et d’autres espaces que celui de la seule population permanente

Mots-clés : BOLIVIE ; AGRICULTURE A TEMPS PARTIEL ; SYSTEME DE PRODUCTION ; DIAGNOSTIC ; ANALYSE DE SYSTEME ; ACTIVITE COMPLEMENTAIRE DES RURAUX ; REVENU COMPLEMENTAIRE ; METHODE ; ACTIVITE CONNEXE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; EXPLOITATION AGRICOLE FAMILIALE ; CLASSIFICATION

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Version intégrale

Page publiée le 22 juin 2014, mise à jour le 12 novembre 2017