Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2013 → Variabilités climatiques régionales et changement global : cas de l’évolution climatique récente au Maroc, en Mauritanie et sur leur proche océan

Université Jean Moulin (Lyon) 2013

Variabilités climatiques régionales et changement global : cas de l’évolution climatique récente au Maroc, en Mauritanie et sur leur proche océan

Amraoui, Laïla

Titre : Variabilités climatiques régionales et changement global : cas de l’évolution climatique récente au Maroc, en Mauritanie et sur leur proche océan

Regional climate variability and global change : case of recent global change in Morocco, Mauritania and their near ocean

Auteur : Amraoui, Laïla

Université de soutenance : Université Jean Moulin (Lyon)

Grade : Doctorat : Geographie amenagement : Lyon 3 : 2013

Résumé
Dans le contexte du changement climatique contemporain, les analyses climatiques à l’échelle régionale présentent un intérêt majeur car elles permettent de rendre compte des hétérogénéités spatiales des évolutions climatiques. Notre étude propose une analyse de l’évolution climatique récente au Maroc et en Mauritanie et leur proche océan. Elle s’intéresse à cette évolution dans les basses couches de l’atmosphère en tenant compte des conditions thermiques (les températures de l’air à 2m), de la dynamique climatique côtière (TSM et upwelling), puis de la dynamique atmosphérique constituée des pressions atmosphériques et des vents de surface. Pour la totalité des paramètres météorologiques étudiés, la variabilité et l’évolution interannuelles sont analysées aux échelles annuelle et mensuelle / saisonnière. Les analyses statistiques basées principalement sur les régressions linéaires et la segmentation d’Hubert ont permis de monter que l’espace maroco-mauritanien a connu au cours des six dernières décennies (1950-2008), des évolutions climatiques contrastées tant à l’échelle spatiale qu’à l’échelle saisonnière. Les résultats les plus marquants se résument dans :•une évolution thermique contrastée avec un réchauffement plus marqué au Maroc et au Sahara qu’en Mauritanie, •augmentation de l’intensité de l’upwelling sur la côte marocaine et diminution de son intensité sur la côte mauritanienne,•une forte et dominante tendance à la hausse de la pression atmosphérique laissant apparaître notamment un renforcement de l’A.A méditerrano-saharienne et un affaiblissement de la dépression thermique saharienne en été,•une tendance générale à la baisse de la vitesse des vents, qui se produit parallèlement à une rotation de la rose des vents du nord au nord-est pour les alizés maritimes et du nord à l’est pour les alizés continentaux.La segmentation d’Hubert a permis de confirmer que les fluctuations climatiques majeures dans l’espace maroco-mauritanien et son proche océan se sont produites pendant les années 1970. Cela se vérifie à l’échelle des températures de l’air, de l’upwelling, et des PNM, tandis que pour les vents, la rupture qui a touché la vitesse et la fréquence des directions principales des alizés s’est produite entre les années 1960 et 1970. Une seconde période de rupture est mise en évidence par la segmentation d’Hubert. Elle concerne les années 1990 dans les séries chronologiques des températures de l’air et des PNM.

Mots Clés : Climat — Maroc — Mauritanie — Changements — Température atmosphérique — Modification à l’échelle planétaire Upwelling — Vents — Climat régional Climat global Maroc-Mauritanie Températures de l’air Pressions au niveau de la mer Alizés Régressions linéaires Segmentation d’Hubert

Présentation (SUDO-ABES)

Page publiée le 24 juin 2014, mise à jour le 29 janvier 2017