Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → "Une agriculture qui n’a plus sa place d’antan" : étude du système agraire de la zone de Lambaye (Sénégal), analyse de pratiques de lutte contre la pauvreté

Irc Montpellier SupAgro Institut des régions chaudes - ESAT (Montpellier) 2008

"Une agriculture qui n’a plus sa place d’antan" : étude du système agraire de la zone de Lambaye (Sénégal), analyse de pratiques de lutte contre la pauvreté

Soumah Yaya

Titre : "Une agriculture qui n’a plus sa place d’antan" : étude du système agraire de la zone de Lambaye (Sénégal), analyse de pratiques de lutte contre la pauvreté

Auteur : Soumah Yaya

Etablissement de soutenance : Irc Montpellier SupAgro Institut des régions chaudes - ESAT (Montpellier)

Diplôme : Diplôme d’Agronomie Tropicale 2008

Résumé
Dans le but d’analyser les systèmes de culture et les systèmes de production au sein des exploitations agricoles d’évaluer leurs performances et leur stratégie de lutte contre la pauvreté, une étude systémique (Diagnostic agraire) a été menée à Lambaye dans le bassin arachidier centre nord du Sénégal. Des éleveurs pratiquant l’agriculture (1900), ils sont devenus des agriculteurs sédentaires. Ainsi, la survie dans un nouvel environnement socio-économique a entraîné la monétarisation de l’agriculture avec l’introduction de la culture de l’arachide, qui devient la principale culture commerciale d’exportation. Celle-ci connaîtra son expansion dans les années 60 après l’indépendance du pays d’où la monoculture de l’arachide qui caractérisera les systèmes de culture. De nos jours, les conditions climatiques, la démographie et l’intervention de l’Etat aidant, le rendement de la production arachidière est en baisse ainsi que les surfaces emblavées. Par contre la surface en céréales (mil, sorgho) augmente pour compenser le manque à gagner. Un début de diversification des systèmes de culture est à noter à l’actif des paysans et de certaines ONG pour assurer un revenu monétaire capable de subvenir aux besoins sans cesse croissants des familles. Aussi l’absence des aires de pâturage a-t-elle défavorisé l’élevage pratiqué par des familles à petite échelle. L’ analyse de la diversité et le fonctionnement des exploitations agricoles, a permis d’identifier 5 types d’exploitations caractérisés par des objectifs plus ou moins communs (sécurisation alimentaire), mais aux stratégies différentes pour atteindre leurs objectifs (techniques culturales avec association des cultures, diversification, des cultures commerciales, l’élevage, la migration, le commerce..). En outre, il ressort que le revenu agricole de 70% des paysans ne suffisent pas à nourrir la famille d’où l’exode rural très marqué dans la zone. Enfin, malgré les prix de l’arachide qui sont au plus bas depuis des années, les agriculteurs de la communauté rurale de Lambaye continuent néanmoins de cultiver et d’entretenir cette culture comme ‘’culture de rente’’.

Sujet : Système de culture ; Arachide ; Structure agricole ; Structure de production ; Pauvreté ; Diversification ; Enquête sur exploitations agricoles ; Sénégal - Lambaye

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 26 juin 2014, mise à jour le 25 décembre 2017