Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2006 → Variabilités climatiques et leurs impacts sur les ressources en eau en Afrique de l’Ouest et Centrale

INSA : Toulouse (2006)

Variabilités climatiques et leurs impacts sur les ressources en eau en Afrique de l’Ouest et Centrale

Roubinet D.

Titre : Variabilités climatiques et leurs impacts sur les ressources en eau en Afrique de l’Ouest et Centrale

Auteur : Roubinet D.

Université de soutenance : INSA : Toulouse

Grade : Ingénieur (INSA) 2006

Introduction
L’objectif est d’être en mesure d’effectuer des prévisions sur l’évolution des ressources en eau, en fonction des changements climatiques, en Afrique de l’Ouest et Centrale pour les cents prochaines années. Les changements climatiques possibles à venir ont été obtenus en utilisant les prévisions du modèle climatique HadCM3 appliqué au scénario d’évolution A2 avec des méthodes de correction des données. Ensuite, la sélection du modèle hydrologique à utiliser s’est d’abord faite par une sélection du type de modèles à utiliser. En effet, les modèles hydrologiques disponibles à ce jour sont nombreux et sont de deux types : conceptuel (à base d’équations de bilan) ou physique (à base des lois physique devant être vérifiées). L’échelle de travail ne permettant pas d’obtenir toutes les données nécessaires au deuxième type de modèle, le choix s’est porté sur les modèles hydrologiques conceptuels. La détermination du modèle à utiliser s’est ensuite fait grâce à une comparaison précise des modèles hydrologiques Génie Rural 2 paramètres Mensuel (GR2M) et Water Balance Model (WBM), qui a permis de mettre en évidence la fiabilité de GR2M pour la modélisation des bassins versants étudiés. L’utilisation des prévisions climatiques dans le modèle hydrologique retenu a permis d’obtenir des prévisions de l’évolution des ressources en eau en Afrique de l’Ouest et Centrale pour un modèle climatique. Sandra Ardoin-Bardin a donc mis en place la méthodologie nécessaire à la prévision des changements climatiques et de leurs impacts sur les ressources en eau en utilisant le modèle climatique HadCM3 assorti du scénario d’évolution A2. Cependant, les outils de modélisation des changements climatiques étant nombreux, il est intéressant de compléter l’étude précédente pour d’autres modèles climatiques et scénarii d’évolution afin de comparer les résultats obtenus avec chaque modèle climatique et d’obtenir une fourchette des possibilités d’évolution des ressources en eau à partir des prévisions climatiques possibles. _ Le sujet de ce stage est alors de déterminer les évolutions des ressources en eau en Afrique de l’Ouest et Centrale en utilisant différents modèles climatiques et en s’appuyant sur la méthode déjà mise au point dans les précédents travaux de l’équipe VAHYNE (Foz Iguaçu). Il faut tout de même avoir à l’esprit que l’intention n’est pas ici d’obtenir des prévisions précises et fiables du climat et des ressources en eau, car on éprouve déjà des difficultés à modéliser les phénomènes observés aussi bien au niveau climatique qu’hydrologique. L’intérêt des prévisions sera plutôt de déterminer des tendances d’évolution ; ce ne sera pas les chiffres précis qui nous intéresseront, mais l’augmentation, la diminution ou la stagnation des critères climatiques et hydrologiques, de manière large, par rapport à la période observée de sécheresse. _ Ces tentatives d’estimation de l’évolution des ressources en eau en Afrique de l’Ouest permettraient d’aider à la gestion durable de ces ressources, dont la pénurie a des conséquences désastreuses pour la population.

Mots Clés : RESSOURCES EN EAU ; COURS D’EAU ; CLIMAT ; SECHERESSE ; REGIME HYDROLOGIQUE ; PLUVIOMETRIE ; MODELE HYDROLOGIQUE ; PREVISION CLIMATIQUE / CHANGEMENT CLIMATIQUE ; AFRIQUE DE L’OUEST ; AFRIQUE CENTRALE / SENEGAL BASSIN VERSANT ; GAMBIE BASSIN VERSANT ; SASSANDRA BASSIN VERSANT ; LOGONE CHARI BASSIN VERSANT

Présentation (IRD)

Texte intégral

Page publiée le 28 juin 2014, mise à jour le 23 décembre 2017