Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1999 → Géochimie isotopique des relations hydrologiques entre lac de retenue et aquifère : petit barrage collinaire de Kamech, Tunisie

Université de Paris 11 : Orsay (1999)

Géochimie isotopique des relations hydrologiques entre lac de retenue et aquifère : petit barrage collinaire de Kamech, Tunisie

Gay Déborah

Titre : Géochimie isotopique des relations hydrologiques entre lac de retenue et aquifère : petit barrage collinaire de Kamech, Tunisie

Auteur : Gay Déborah.

Université de soutenance : Université de Paris 11 : Orsay

Grade : Diplôme d’Etude Approfondie (DEA) : Hydrol., Hydrogéol. : Géochim. et Géostatique (1999)

Introduction
L’étude que nous nous proposons de faire concerne le petit lac collinaire de Kamech. Cette retenue a été construite en 1991 dans le cadre du programme « Aménagement des terres en pente, mobilisation des ressources en eau, entretien et sauvegarde des aménagements », entrepris par l’état tunisien et qui prévoit la construction d’un millier de barrages à l’horizon de l’an 2000. Ce vaste chantier s’inscrit dans une politique générale de conservation des eaux et des sols, dont les objectifs sont de réduire les pertes en terres agricoles (estimées à 10 milles ha par an), de réduire l’envasement des grands barrages situés en aval (25.103m3 actuellement) et d’augmenter la recharge des nappes. Les lacs collinaires représentent également de nouvelles ressources locales en eau dans des zones où les conditions naturelles sont souvent défavorables. Les retenues peuvent alors satisfaire des besoins domestiques et l’irrigation d’appoint de petits périmètres (RAHAINGOMANANA N., 1998) Dans le cadre de la convention « conservation des eaux et des sols » entre la direction de la conservation des eaux et des sols etl’IRD ex ORSTOM, un programme de recherche est mené selon trois thèmes complémentaires : la conservation des eaux, la conservation des sols, et l’agro-socio-économie. TI s’agit, entre autres objectifs, de procéder à une évaluation des modifications des régimes hydriques induites par la présence d’un lac collinaire et à l’analyse des conséquences de ces aménagements sur le déroulement des activités agricoles et de la vie sociale de la micro-région. (Selmi, Talineau, 1994). L’objectif de notre étude est de comprendre la nature des relations hydrologiques des eaux de notre bassin, à l’aide de traceurs naturels chimiques et isotopiques. La retenue de Kamech fait l’objet d’un suivi hydrologique depuis trois ans, qui soulève deux problèmes : d’une part un terme de clôture du bilan hydrologique négatif, nous amène à supposer l’existence d’une infiltration. D’autre part un modèle hydrologique bâti sur le ruissellement à la surface du bassin fonctionne mal ; on simule un écoulement inférieur à l’écoulement réel. Ce qui nouspermet de supposer l’existence d’un autre apport. Nous sommes alors à même de nous poser plusieurs questions : La retenue est-elle maintenue par un aquifère régional ? Le bassin hydrogéologique est-il plus grand que le bassin hydrologique ? S’il Ya une fuite, qu’elle est son importance ? Alimente-t-elle un aquifère en aval ? Nous tenterons donc d’apporter des réponses à ces questions, pour cela nous aborderons en premier lieu une description du contexte général, en présentant la zone d’étude et le bassin versant. La démarche qui suivra consistera à exposer les données disponibles et les outils utilisés ; à savoir les termes du bilan hydrologique, les données chimiques et isotopiques, ainsi que le petit modèle de simulation du fonctionnement du lac. Ensuite, la corrélation des résultats obtenus nous permettra de faire des hypothèses sur le mode de fonctionnement du bassin.

Mots Clés : LAC ; BASSIN VERSANT ; AQUIFERE ; BILAN HYDROLOGIQUE ; INFILTRATION ; RUISSELLEMENT ; ECOULEMENT ; ANALYSE CHIMIQUE ; ANALYSE ISOTOPIQUE ; MODELISATION ; TUNISIE ; KAMECH BARRAGE

Présentation (IRD)

Texte intégral (IRD)

Page publiée le 28 juin 2014, mise à jour le 16 décembre 2017