Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2003 → Constitution du revenu familial dans un contexte de saturation foncière : diagnostic agraire de la commune rurale de Karangana, zone cotonnière Mali Sud.

CNEARC ESAT (Montpellier) ; ENITA (Clermont Ferrand Marmilhat) 2003

Constitution du revenu familial dans un contexte de saturation foncière : diagnostic agraire de la commune rurale de Karangana, zone cotonnière Mali Sud.

Berneau Pierre ; Ruby Sophie

Titre : Constitution du revenu familial dans un contexte de saturation foncière : diagnostic agraire de la commune rurale de Karangana, zone cotonnière Mali Sud.

Auteur : Berneau Pierre ; Ruby Sophie

Etablissement de soutenance : CNEARC ESAT (Montpellier) ; ENITA (Clermont Ferrand Marmilhat)

Résumé
Le mémoire consiste en l’étude d’un système agraire en zone cotonnière Mali-Sud. Le diagnostic est basé sur des données de terrain collectées pendant quatre mois dans les villages de la Commune Rurale (CR) de Karangana, où l’Association des Organisations Professionnelles Paysannes du Mali nous a introduits. Ce territoire de savane est situé en zone sahélienne à la pluviométrie irrégulière proche des 900 mm/an. Le milieu consiste en une succession de plateaux cuirassés aux sols gravillonaires peu profonds, de vallées aux sols argilo-limoneux fragiles et de berges élargies de cours d’eau intermittents. Toutes ces zones agroécologiques sont exploitées par 900 Unités de Production (UP) aux pratiques très diversifiées, dominées par un système de polyculture élevage avec traction bovine sans jachère. La zone a connu un développement rapide de l’équipement et de nouvelles pratiques, liés à la production cotonnière. Les acquis des structures sociales traditionnelles (grandes unités de vie et de production familiales, accès de tous à la terre, etc.), se heurtent à des changements fondamentaux : des ménages quittent la zone, les stratégies individuelles se multiplient, la terre est en voie de monétarisation, etc. Dans un contexte de raréfaction des réserves foncières qui compromet l’accroissement des surfaces, l’enjeu est de savoir quelles stratégies peuvent mobiliser les agriculteurs locaux pour maintenir leur niveau de revenu dans des Unités de Production en forte croissance démographique. Cette réflexion permet d’extrapoler un scénario d’évolution pour la CR et la zone De petites UP profitent du développement du cheflieu pour jouer la carte de la pluriactivité et cherchent à intensifier leurs pratiques sur les cultures fondamentales que sont les céréales puis dans un second temps le coton. Des UP de dimension intermédiaire recherchent plus une diversification des revenus vers des spéculations à forte productivité de la terre. Les UP plus grandes ont les productivités les plus élevées grâce à des pratiques performantes. Si leur rentabilité n’est pas remise en cause, leur évolution est bloquée par leur développement démographique, à l’origine de la saturation et de la dégradation de l’unité familiale.

Diplôme : Diplôme d’Ingénieur des Techniques agricoles de l’ENITA Clermont-Ferrand. 2003

Sujet : Exploitation agricole familiale ; Revenu de l’exploitation ; Système de culture ; Diversification ; Coton ; Céréale ; Structure de production ; Enquête sur exploitations agricoles ; Mali - Sud

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 29 juin 2014, mise à jour le 19 décembre 2017