Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2009 → Identification of marker-trait associations for resistance to Striga hermonthica (Del.) segregating in a wild x cultivated pearl millet (Pennisetum glaucum (L.) R. Br. mapping population of F3 progenies

Montpellier SupAgro (FRA) 2009

Identification of marker-trait associations for resistance to Striga hermonthica (Del.) segregating in a wild x cultivated pearl millet (Pennisetum glaucum (L.) R. Br. mapping population of F3 progenies

Boubacar Amadou K.

Titre : Identification of marker-trait associations for resistance to Striga hermonthica (Del.) segregating in a wild x cultivated pearl millet (Pennisetum glaucum (L.) R. Br. mapping population of F3 progenies

Auteur : Boubacar Amadou K.

Etablissement de soutenance : Montpellier SupAgro (FRA)

Diplôme : Master SEPMET (2009)

Résumé
Striga hermonthica (Del.) Benth. demeure une contrainte majeure à la production du mil [Pennisetum glaucum (L.) R. Br.], une céréale de base dans les régions tropicales et subtropicales d’Afrique et d’Asie (Inde). Le contrôle génétique du parasite offre dès lors une mesure pratique et économiquement réalisable, et les cultivars de mil résistants au Striga peuvent être une composante principale d’une approche globale de lutte intégrée. L’objectif global de cette étude est d’identifier des marqueurs moléculaires (SSRs) associés à des caractères de résistance au Striga en ségrégation dans des descendances F3 provenant d’un croisement entre un parent sauvage [PS202-14 (résistant)] et un parent cultivé sensible [CIVT-16]. Dans l’étude de criblage pour la résistance au Striga, 324 génotypes dont la population de cartographie en ségrégation ont été criblés à l’ICRISAT-Sadoré (Niger) dans un essai en pot à quatre répétitions (semés en Août 2008). L’analyse ReML a montré une variation génétique hautement significative entre les descendances en ségrégation pour tous les caractères, et neuf sur les dix-huit caractères semblent être fortement héritables (héritabilité au sens large > 50%). Pour l’étude d’association entre marqueurs génétiques et caractères phénotypiques, 108 allèles marqueurs (détectés par 33 paires d’amorces SSR) et les 9 caractères ont été soumis à une régression linéaire simple sans carte génétique. Les résultats ont révélé un grand nombre d’allèles marqueurs significativement associés à des QTLs. Ces allèles marqueurs ont été par la suite analysés par une régression linéaire multiple pour détecter des associations fortes. Des QTLs majeurs putatifs ont été identifiés pour les caractères observés par leurs liaisons très significatives aux allèles microsatellites. Ces marqueurs liés aux QTLs putatifs pour la résistance au Striga pourraient constituer des outils potentiellement très importants dans l’amélioration du mil. Néanmoins, une validation avant leur utilisation appliquée peut être fortement recommandée

Sujet : Cartographie de qtl ; Marqueur microsatellite ; Striga ;

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 30 juin 2014, mise à jour le 26 décembre 2017