Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2012 → Analysis of the innovation process linked with the activation of a natural resource in Baringo, Kenya

SupAgro (2012)

Analysis of the innovation process linked with the activation of a natural resource in Baringo, Kenya

Belmin Raphael

Titre : Analysis of the innovation process linked with the activation of a natural resource in Baringo, Kenya

Auteur : Belmin Raphael

Etablissement de soutenance : SupAgro

Grade : Mémoire, SupAgro (2012)

Résumé
Joint Learning in Innovation Systems in African Agriculture (JOLISAA) est un projet de recherche européen dont le but est de contribuer à une meilleure compréhension des systèmes d’innovation agricoles et ruraux, et de produire des recommandations destinées à la recherche,aux praticiens, et aux politiques publiques. Pour cela, le projet mène une analyse croisée de plusieurs cas d’innovation multi acteurs dans dans 3 pays Africains (Kenya, Afrique du Sud, Bénin).Ce stage s’est déroulé dans le cadre du Collaborative Case Assessment (CCA), phase du projet qui consiste en l’analyse participative approfondie d’un certain nombre de cas d’innovation sélectionnés dans un inventaire plus large. Nous avons joint une équipe CCA kenyane chargée de l’analyse du processus d’innovation lié à l’activation d’une ressource naturelle à Baringo (Kenya) : Aloe secundiflora et Aloe turkanensis.Le Comté de Baringo est dominé pas des zones arides et semi arides, où les moyens d’existence des populations sont menacés par des mécanismes de marché défavorables, par la dégradation des ressources naturelles, et par des politiques de développement inappropriées. Certaines espèces indigènes du genre Aloe au Kenya sont perçues comme une alternative prometteuse de diversification économique pour les communautés peuplant ces zones, du fait qu’elles sont bien adaptées aux milieux arides et que leur sève détient une valeur marchande.Il y a 30 ans, un processus d’innovation a démarré à Baringo, et s’est caractérisé par 3 phases au cours desquelles 3 innovations ont été adoptées, diffusées, et institutionnalisées : l’exploitation de l’Aloe sauvage (EAS), la mise en culture d’Aloe (MCA), et la fabrication de produits à base d’Aloe (FPA).Les 3 innovations (EAS, MCA, et FPA) représentent 3 formes successives d’activation de la ressource Aloe. Cependant le processus de transformation de l’Aloe en une ressource économique durable pour les zones arides de Baringo n’est pas achevé. De plus, notre étude suggère que le processus d’activation de la ressource Aloe à Baringo a reproduit les dynamiques passées de marginalisation et de dégradation des ressources naturelles des zones arides du Kenya. Cela dit, les interventions publiques passée ont permis la construction de ressources institutionnelles, organisationnelles, biologiques, et de connaissances, qui bien qu’immature, peut être mobilisée dans le cadre d’éventuels futurs projets.

Mots Clés : innovation system ; natural resource ; aloe ; kenya ; Baringo ; système d’innovation ; ressource naturelle ; zone aride ; développement agricole ; gestion des ressources naturelles ;

Présentation (Prodinra)

Page publiée le 30 juin 2014, mise à jour le 28 décembre 2017