Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Analyse de la diversité des exploitations agricoles et des systèmes de culture maraîchers dans la petite région de Tengréla (Sud-Ouest Burkina Faso)

Irc Montpellier SupAgro Institut des régions chaudes - ESAT (Montpellier) 2008

Analyse de la diversité des exploitations agricoles et des systèmes de culture maraîchers dans la petite région de Tengréla (Sud-Ouest Burkina Faso)

Serpossian Emilie

Titre : Analyse de la diversité des exploitations agricoles et des systèmes de culture maraîchers dans la petite région de Tengréla (Sud-Ouest Burkina Faso)

Auteur : Serpossian Emilie

Etablissement de soutenance : Irc Montpellier SupAgro Institut des régions chaudes - ESAT (Montpellier)

Diplôme : Ingénieur de spécialisation en Agronomie Tropicale, option Agir (2008)

Résumé
Ce document est le fruit d’une recherche de terrain commandée par l’association française Songtaba dans le cadre de son projet de mise en place d’un centre de coproduction d’innovations avec la Chambre d’agriculture des Cascades et des groupements paysans dans le sud-ouest du Burkina Faso. Le maraîchage étant la principale source de revenus dans la zone, son étude a permis de répondre à un triple objectif : (i) produire des données sur l’agriculture maraîchère dans la petite région de Tengréla, (ii) analyser la diversité des systèmes de culture maraîchers et des pratiques culturales et (ii) proposer des axes d’intervention à l’association Songtaba et à la Chambre d’agriculture des Cascades. Sont présentés des résultats d’une étude menée dans la petite région de Tengréla, Province de la Comoé L’étude du milieu a permis d’appréhender les potentialités agricoles des différents sites de production et de comprendre l’importance du cycle de l’eau dans l’organisation des aires de production maraîchères de saison sèche. Puis, l’analyse du fonctionnement des exploitations agricoles, notamment par la compréhension de leur trajectoire de vie, a permis de mettre en évidence l’importance des modalités d’accès au foncier et de la pression qui s’exerce sur cette ressource essentielle, de la main d’œuvre familiale, du niveau d’équipement et de trésorerie des exploitations pour appréhender la diversité des types de maraîchers rencontrés. L’étude des grandes logiques définissant les systèmes de culture maraîchers (critères de choix des cultures et localisation, successions et calage des cycles) a ensuite permis de cerner les principaux déterminants guidant les décisions de ces derniers. Les marchés et prix de vente potentiels apparaissent dès lors comme le facteur clef de définition des stratégies mises en œuvre par les agriculteurs de la zone bien que les contingences techniques liées à l’environnement biophysique et aux exigences agronomiques des différentes productions cultivées y jouent également un rôle. Les pratiques culturales qu’ils mettent en œuvre sont très variables d’une culture à l’autre et leurs déterminants sont complexes. Le renouvellement de la fertilité des sols, la lutte phytosanitaire, l’importance des coûts de production ainsi que la volatilité des prix des marchés constituent les problématiques majeures des maraîchers de la petite région de Tengréla. Toutefois, il existe des leviers d’action individuels et collectifs qui peuvent être soutenus par Songtaba et la Chambre d’agriculture des Cascades pour accompagner les agriculteurs dans leur désir d’optimisation de leurs performances maraîchères.

Sujet :  ; Culture maraîchère ; Exploitation maraîchère ; Légume ; Structure de production ; Système de culture ; Pratique culturale ; Enquête sur exploitations agricoles ; Burkina Faso - Sud-Ouest, Tengréla

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 1er juillet 2014, mise à jour le 25 décembre 2017