Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2001 → Etude des possibilités de mise en oeuvre d’un projet de développement local au Tchad : cas de la zone d’intervention du projet d’aménagement des ouadis du Ouaddaï-Biltine en milieu rural : contribution pour la reformulation

CNEARC ESAT (Montpellier) 2001

Etude des possibilités de mise en oeuvre d’un projet de développement local au Tchad : cas de la zone d’intervention du projet d’aménagement des ouadis du Ouaddaï-Biltine en milieu rural : contribution pour la reformulation

Alladoumngar Moguenara

Titre : Etude des possibilités de mise en oeuvre d’un projet de développement local au Tchad : cas de la zone d’intervention du projet d’aménagement des ouadis du Ouaddaï-Biltine en milieu rural : contribution pour la reformulation

Auteur : Alladoumngar Moguenara

Etablissement de soutenance : CNEARC ESAT (Montpellier)

Diplôme : Diplôme d’Ingénieur en Agronomie Tropicale, option GESDEV 2001

Résumé
Le PAO, financé par la GTZ et basé à Abéché, intervient dans le Ouaddaï-Biltine depuis 1989, zone où agissent plusieurs autres projets et ONG dans le domaine du développement en milieu rural. Ses actions concernent l’aménagement des ouadis à travers la mise en place de mesures de lutte antiérosive et l’appui à l’autopromotion des populations rurales dans les deux départements où cohabitent les agropasteurs sédentaires et éleveurs nomades ou transhumants. Sa stratégie d’intervention est basée sur le " concept d’intervention dans les bassins versants" qui consiste à impliquer les populations dans la mise en place des ouvrages en commençant par de nombreuses petites mesures en amont des bassins versants avant de réfléchir aux gros ouvrages à installer en aval desdits bassins versants. A l’issue de cette approche, plusieurs organisations paysannes (groupements, associations villageoises et fédérations) ont été mises en place et appuyées par le projet. Une douzaine d’années d’expériences, dans le domaine de l’aménagement des ouadis, a été jugée suffisante pour réfléchir à d’autres dimensions de développement : les projets de développement local. La reformulation du projet d’aménagement des ouadis en un projet de développement local fera intervenir de nouvelles considérations dans ses principes : implication de tous les acteurs de la zone, développement de synergies d’interventions entre ces acteurs locaux dans l’identification des projets à mettre en place, le contexte institutionnel, le contexte politique etc. Le passage de la situation actuelle de projet sectoriel, vers un projet globalisant de développement local, nécessite une analyse : - De la politique en vigueur permettant la mise en place du processus ; - Des structures paysannes mises en place en matière de renforcement de capacités à exprimer leurs besoins, à décider, à négocier etc. - De la synergie développée entre acteurs locaux ; - De l’émergence des prestataires de services privés dans la zone, interlocuteurs des OP ; Mais aussi, au delà des acteurs, la nécessité de s’assurer des acquis occasionnés par les mesures de lutte antiérosive, les mesures d’accompagnement, la protection de l’environnement et l’appui à la production agricole et animale pour une planification de mise en oeuvre de projets de développement local.

Sujet : Oued ; Développement régional ; Projet de développement ; Enquête ; Groupe d’intérêt ; Participation ; Tchad - Ouaddai ; Tchad - Biltine ; Afrique centrale

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 3 juillet 2014, mise à jour le 17 décembre 2017