Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2013 → La gestion des inondations et la résilience des infrastructures : du diagnostic partagé à la mise en débat des solutions : cas du périmètre irrigué de Chokwè, Mozambique

Montpellier SupAgro (2013)

La gestion des inondations et la résilience des infrastructures : du diagnostic partagé à la mise en débat des solutions : cas du périmètre irrigué de Chokwè, Mozambique

Fares Leite Maira

Titre : La gestion des inondations et la résilience des infrastructures : du diagnostic partagé à la mise en débat des solutions : cas du périmètre irrigué de Chokwè, Mozambique

Auteur : Fares Leite Maira

Etablissement de soutenance : Montpellier SupAgro - Département STEE (Montpellier)

Diplôme : Master Eau, Spécialité Eau et Société (2013)

Résumé
Le périmètre irrigué de Chokwè, au Mozambique, a été construit dans les années 1950 par les portugais, en passant par différentes étapes politiques et de gestion. Depuis sa création le périmètre a connu trois inondations d’amplitude majeure, en 1977, en 2000 et cette année, en 2013. Ces catastrophes ont aggravé les problèmes d’opération, de maintenance et aussi de réhabilitation du périmètre, qui depuis plus de 20 ans peinent à être achevés. Cependant, nous considérons, que les inondations peuvent aussi être vues comme des facteurs d’impulsion. La gestion du périmètre irrigué à Chokwè ne se différencie pas d’un modèle habituel hiérarchisé, de survalorisation des capacités et solutions techniques et d’ambition de contrôler la nature. L’objectif est la réalisation d’un diagnostic partagé de l’inondation et la mise en débat de solutions pour gérer les inondations, à travers des méthodes participatives. Le gestionnaire du périmètre irrigué de Chokwè est encore très résistant à des approches participatives et à solutions innovantes plus adaptables au contexte d’inondations. Il persiste à utiliser l’approche « top-down » et de « command-and-control ». Tandis que sur le terrain il est possible de voir solutions alternatives qui peuvent représenter la concrétisation informelle du changement pratique du système, vers un périmètre plus résilient

Sujet : Périmètre irrigué ; Inondation ; Gestion du risque ; Gestion des eaux ; Lutte anti-inondation ; Participation communautaire ; Approches participatives ; Méthode alternative ; Enquête ; Étude de cas ; Mozambique - Chokwe

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 4 juillet 2014, mise à jour le 29 décembre 2017