Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Ingénieur → Etude de la réponse de la pomme de terre aux apports organiques sous les conditions salines des régions sahariennes (Étude de quelques paramètres biométriques et biochimiques)

Université Kasdi Merbah Ouargla (UKMO) 2012

Etude de la réponse de la pomme de terre aux apports organiques sous les conditions salines des régions sahariennes (Étude de quelques paramètres biométriques et biochimiques)

BENLAMOUDI Wiam

Titre : Etude de la réponse de la pomme de terre aux apports organiques sous les conditions salines des régions sahariennes (Étude de quelques paramètres biométriques et biochimiques)

Auteur : BENLAMOUDI Wiam

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla (UKMO)

Grade : Ingénieur d’Etat en Sciences Agronomiques (2012)

Résumé
Dans les zones arides, la salinité constitue une contrainte abiotique majeure pour le développement de la pomme de terre, culture stratégique pour notre pays. Pour mettre en évidence l’effet de la fertilisation organique sur l’amélioration de la productionde cette culture et l’augmentation de son niveau de tolérance à la contrainte saline,un essai a été installé dans la ferme "BEBZIZ" située dans la région de Ouargla (Hassi Ben Abdallah) au Sud -Est de l’Algérie, suivant un dispositif de type split plot, visant à comparerl’effetde cinq doses croissantes de fumier de volailles (0 ,30, 40, 50, 60t/ha) et une dose mélange (20t/ha fumier de volailles + engrais minéraux) sur les paramètres biométriques de (croissance végétative et rendement) de la pomme de terre (Spunta), ainsi que, sur la teneur des feuilles en chlorophylle et en solutés organiques et ceci,au niveau de deux sites à des niveaux de salinité croissants (Ils’agit d’un sol peu salé et un sol très salé). Les résultats obtenus ont montré que quelque soit le degré de la salure dans les deux sites, les doses croissantes de fumier de volailles augmentent significativement tous les paramètres biométriques étudiés par rapportautémoin. L’effet de l’interaction (salinité x fumier) a montré que le meilleur rendement a été enregistré par la dose (60 t/ha FV) dans le site (sol très salé). Aussià la réponse biochimique de la pomme de terre aux apports organiques portés au sol des deux sites ; l’analyse de la variance relative à la biosynthèse de la chlorophylle et àl’accumulation des solutés organiques a montré que les apports croissants de fumier de volailles ont augmenté les concentrations des feuilles de la pomme de terre en chlorophylle et en solutés organiques. Les plus fortes teneurs en ces derniers ont été obtenues avec la dose (60t /ha) de fumier de volailles etceciquelque soit le niveau de la salinité. Toutefois, la synthèse chlorophyllienne commence à réduire à partir de cette dose de fumier. Cette étude nous a permis également de retenirla dose 50t/hacomme une dose optimale sous nous conditions expérimentales. Néanmoins, pour bien exploiter les résultats obtenus à grande échelle, la détermination de l’optimum économique est donc indispensable.

Mots clés : Zones arides.Salinité, Pomme de terre, Fertilisation organique, Croissance végétative, Rendement, Chlorophylle, Solutés organiques.Key word : Arid region, Salt , Potato, Organic fertilizer, Vegetative growth, Yield, Chlorophyll, Organic solutes . الكلمات المفتاحية :المناطق الجافة، الملوحة، البطاطا، التخصيب العضوي، النمو الخضري، المردود، اليخضور، المواد المذابة العضوية، ورقلة.

Présentation

Version intégrale (65 Mb)

Page publiée le 6 juillet 2014, mise à jour le 14 septembre 2018