Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Ingénieur → Contribution à l’étude de l’oléiculture dans les zones arides : Cas de l’exploitation de Dhaouia (Wilaya d’El-Oued)

Université Kasdi Merbah Ouargla (UKMO) 2008

Contribution à l’étude de l’oléiculture dans les zones arides : Cas de l’exploitation de Dhaouia (Wilaya d’El-Oued)

BOUKHEZNA BRAHIM

Titre : Contribution à l’étude de l’oléiculture dans les zones arides : Cas de l’exploitation de Dhaouia (Wilaya d’El-Oued)

Auteur : BOUKHEZNA BRAHIM

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla (UKMO)

Grade : Ingénieur d’Etat en Agronomie Saharienne (2008)

Résumé
Notre étude a pour but de connaitre l’état de l’oléiculture dans la zone du Souf, en étudiant les techniques culturales appliquées, le comportement de l’olivier vis-à-vis des conditions climatiques de ces zones, les limites et les atouts de cette culture dans cette région. Les résultats que nous avons obtenus, mentionnent que l’olivier s’adapte bien aux conditions climatiques du Souf. Les variétés d’olives cultivées sont : Azeradj, Rougette et Sévillane pour l’olive de table et Chemlal, Sigoise, Manzanille et Neb djemel pour l’huile. Les enquêtes ont montré que le poids des olives chez la majorité des variétés cultivées dans l’exploitation (entre 4 et 12 g) est supérieur ou égal à celui des régions du Nord ; en outre les dimensions des feuilles chez les variétés introduites (entre 3 à 7 cm de long et 1 à1.5 cm de large) sont presque identiques à celles des zones d’origine. Les techniques culturales, telle que la taille, reste encore modeste car la culture est récemment introduite.

Mots clés : oléiculture, comportement, variétés, Souf. Key words : oleiculture, comportment, varieties

Présentation

Version intégrale (1,41 Mb)

Page publiée le 6 juillet 2014, mise à jour le 15 septembre 2018