Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Qualification par la méthode multivariée de l’influence des facteurs physico-chimiques du sol sur la répartition spatiale des groupements végétaux halophiles dans la région de l’Ouest oranais

Universite Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2014

Qualification par la méthode multivariée de l’influence des facteurs physico-chimiques du sol sur la répartition spatiale des groupements végétaux halophiles dans la région de l’Ouest oranais

BENSOUNA, Amel

Titre : Qualification par la méthode multivariée de l’influence des facteurs physico-chimiques du sol sur la répartition spatiale des groupements végétaux halophiles dans la région de l’Ouest oranais

Auteur : BENSOUNA, Amel

Université de soutenance : Universite Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Magister en Ecologie et Environnement (2014)

Résumé
L’objectif de cette étude était de déterminer l’influence des facteurs physico-chimiques du sol sur la répartition des peuplements végétaux halophiles dans la région de l’Ouest oranais. Après la présentation des principales études qui ont traité le sujet des halophytes en relation avec leur milieu et les caractéristiques biologiques d’Arthrocnemum glaucum et Arthrophytum scoparium, nous avons entrepris l’étude du cadre physique. Cette étude nous renseigne sur la diversité des habitats qu’occupent les deux espèces. Sur le plan bioclimatique, la région est caractérisée par une semi-aridité accentuant les phénomènes de salinisation des sols et favorisant l’installation d’une végétation surtout halophile. Les analyses du sol ont montré une grande diversité texturale ; sablo-limoneuse à « Rachgoun 1 », sableuse à « Rachgoun 2, Hammam Boughrara 1 et 2 » et argileuse à « Tafna ». L’approche floristique menée traduit la diversité de ces peuplements et leurs variations d’une station à l’autre. Les méthodes multivariées réalisées à l’aide du logiciel « Minitab 16 » ont été utilisé pour découvrir les relations "sol-végétation" existant au sein de la région d’étude. Les résultats de l’A.P.C et de l’A.F.C ont montré que le sable est le principal facteur responsable de la distribution des peuplements halophiles étudiés suivi néanmoins par l’argile. Ces méthodes nous ont aidé à la détermination des groupes écologiques qui entrent dans la constitutions des groupement halophiles de chaque station.

Mots clés : Peuplements végétaux halophiles, Arthrocnemum glaucum (Moric.) K.Koch, Arthrophytum scoparium (Pomel) Iljin, Sol, Facteurs physico-chimiques, A.C.P, A.F.C, Ouest oranais

Présentation

Version intégrale (14,06 Mb)

Page publiée le 7 juillet 2014, mise à jour le 16 janvier 2018