Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Suisse → Etude du ruissellement et de l’infiltration d’une toposéquence de sols vertiques de la moyenne vallée du fleuve Sénégal

EPFL : Lausanne (1995)

Etude du ruissellement et de l’infiltration d’une toposéquence de sols vertiques de la moyenne vallée du fleuve Sénégal

Favre Fabienne

Titre : Etude du ruissellement et de l’infiltration d’une toposéquence de sols vertiques de la moyenne vallée du fleuve Sénégal

Auteur : Favre Fabienne.

Université de soutenance : EPFL : Lausanne (1995)

Grade : Diplôme EPFL : Génie Rural : Pédol.,

Descriptif
Ce mémoire porte sur l’étude du fonctionnement hydrique d’une toposéquence de sol à caractère vertique. Il a pour cadre général le problème de la culture irriguée dans la vallée du fleuve Sénégal. En effet, après la construction et la mise en eau des barrages de Manantali (1990) et de Diama (1986) sur le cours du fleuve Sénégal, la culture irriguée s’est largement développée dans la vallée du Fleuve. En particulier, de nombreux périmètres villageois ont vu le jour. L’irrigation de ces périmètres soulève les questions de l’économie de l’eau, de la conservation du sol à long tenne : le programme de recherche « Fleuve Sénégal », réalisé conjointement par l’ORSrOM (Institut Français de Recherche Scientifique pour le Développement en Coopération) et l’ISRA (Institut Sénégalais de Recherche Agricole) a été conçu en partie pour répondre à ces questions. Il compte un volet pédologique, dont l’un des objectifs est de mieux connaître les sols non aménagés et leur fonctionnement. 11 s’agit essentiellement de sols vertiques, et c’est dans ce cadre que se situe notre intervention. A partir de cette problématique centrale se sont développés des thèmes de recherche plus fondamentale portant sur la caractérisation, la compréhension et la modélisation du fonctionnement hydrique et physique des sols défonnabJes et gonflants. Ce travail, centré sur la compréhension du fonctionnement hydrique d’une séquence de vertisols, peut donc apporter une contribution à certains de ces objectifs. Ce mémoire s’organise de la façon suivante : nous essayerons dans un premier temps de situer le problème et de décrire le contexte scientifique dans lequel il s’inscrit. Dans un second temps, nous décrirons le protocole de nos recherches et enfin, nous présenterons nos résultats et nous les discuterons.

Mots Clés : RUISSELLEMENT ; INFILTRATION ; TOPOSEQUENCE ; SOL ; CARACTERISTIQUE HYDRIQUE ; CULTURE IRRIGUEE ; SENEGAL FLEUVE ; NIANGA ; PODOR ; GUIDEL

Présentation (IRD)

Page publiée le 9 juillet 2014, mise à jour le 8 juillet 2018