Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Cost-benefit analysis of an agricultural project involving a smallholder production system

McGill University (2014)

Cost-benefit analysis of an agricultural project involving a smallholder production system

Alvarado Romero, Etna

Titre : Cost-benefit analysis of an agricultural project involving a smallholder production system

Auteur : Alvarado Romero, Etna

Université de soutenance : McGill University

Grade : Master of Science (MS) 2014

Résumé
L’évaluation des projets agricoles financés par le gouvernement devrait examiner les coûts et les revenus par rapport à la société dans son ensemble. Cette thèse s’est développée dans un contexte où le gouvernement équatorien a mis en effet un projet dans lequel les agriculteurs pauvres de la province de Manabi sont devenus fournisseurs de Jatropha curcas, une plante endémique qui produit des graines huileuses utilisées comme matière première de biocarburants. Le gouvernement a supposé que cette initiative permettrait d’améliorer le revenu des agriculteurs concernés, mais cette hypothèse n’a pas été mesurée en termes quantitatifs. Une étude publiée pour soutenir le développement du projet a effectué une évaluation financière qui exclut la valeur des ressources à l’économie nationale. Dans ce contexte, les principaux objectifs de cette thèse sont : l’estimation des changements dans le bien-être du groupe ciblée, et la construction d’un flux de trésorerie du gouvernement qui puisse déterminer les revenus nets du projet par rapport à l’économie nationale.L’analyse coûts-bénéfices quantifie les impacts à tous les membres de la société résultant de la mise en œuvre d’un projet ou d’une politique. En particulier, la méthode choisie ici évalue les projets agricoles impliquant les petits propriétaires. Cette méthode propose également des projets alternatifs et compare les bénéfices nets avec le statu quo. Dans ce cas, le statu quo a été proposé par le gouvernement, et il s’agit de récolter des graines de Jatropha curcas des clôtures vivantes semées à travers la province. Le projet alternatif, proposé dans cette thèse, implique que les petits agriculteurs cultivent la plante sur leurs terres. Ainsi, l’analyse financière a évalué la valeur des ressources de l’agriculteur placés dans le projet en prix de marché, dont le résultat est les bénéfices nets pour la durée du projet. D’autre part, l’analyse économique a considéré les valeurs qui représentent le coût d’opportunité des ressources, qui estime l’impact du projet pour l’économie nationale.L’analyse financière a déterminé que le bénéfice net annuel dans le statu quo ne couvre pas l’investissement de l’agriculteur. D’autre part, le projet alternatif a rapporté des bénéfices nets totaux et différentiels positifs, ce qui signifie que l’investissement et les coûts opératifs seraient couverts. Les états des flux de trésorerie du gouvernement pour le projet actuel et le projet proposé ont montré des déficits cumulés. L’analyse économique a déterminé que le bénéfice net différentiel du projet alternatif a été positif. La valeur actuelle nette du projet alternatif au niveau individuel a été positive, ce qui représente une augmentation de 41% par rapport au statu quo. La valeur actuelle nette du bénéfice agrégat a été positive, ce qui signifie une addition monétaire à l’économie nationale.Les résultats de l’analyse financière suggèrent que si l’agriculteur passe du statu quo à l’alternative proposée, son revenu annuel augmenterait. Il a également été déterminé que l’initiative actuelle proposée par le gouvernement n’offre pas d’avantage monétaire attractif aux agriculteurs. Cependant, la variation espérée du revenu net du projet alternatif est positif ; par conséquent, l’investissement initial et les dépenses de fonctionnement seraient couverts. Les flux de trésorerie du gouvernement ont indiqué que le projet ne génère pas de revenus suffisants pour couvrir les coûts d’investissement et de fonctionnement. Les résultats de l’analyse économique suggèrent que le projet alternatif produirait un changement positif dans le revenu national net. De ce fait, l’analyse et les résultats présentés dans cette thèse peuvent être recréés dans futures évaluations de l’investissement du gouvernement visant à améliorer la situation socio-économique des petits propriétaires agricoles.

Présentation

Version intégrale (2 Mb)

Page publiée le 12 juillet 2014, mise à jour le 20 janvier 2018