Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2014 → Effets antioxydants et anti-inflammatoires des extraits de Zizyphus lotus et Anthyllis vulneraria

Universite Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2014

Effets antioxydants et anti-inflammatoires des extraits de Zizyphus lotus et Anthyllis vulneraria

GHALEM, Meriem

Titre : Effets antioxydants et anti-inflammatoires des extraits de Zizyphus lotus et Anthyllis vulneraria

Auteur : GHALEM, Meriem

Université de soutenance : Universite Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Doctorat En Physiologie et Biochimie de la Nutrition (2014)

Résumé
L’étude de Zizyphus lotus (Rhamnaceae) et Anthyllis vulneraria (Fabaceae) a porté sur un screening phytochimique (dosage des métabolites primaires et secondaires). Les résultats obtenus montrent que la pulpe et la racine de Zizyphus lotus sont riches en fibre et en polyphénols. On note la présence de l’acide érucique dans les deux parties. Cependant, la feuille et la fleur d’Anthyllis vulneraria sont riches en matière minérale, en polyphénols et en acides gras insaturés. L’évaluation du pouvoir antioxydant in vitro par des méthodes colorimétriques (CAT, DPPH, FRAP, β-carotène) a montré que les différents extraits de Zizyphus lotus et d’Anthyllis vulneraria ont une forte activité antioxydante à faible concentration. Les tests de toxicité montrent que les différents extraits phénoliques de Zizyphus lotus et d’Anthyllis vulneraria ne présentent aucune toxicité pour des concentrations comprises entre 31.25 μg/ml et 10 mg/ml. Par ailleurs, l’évaluation du pouvoir antiinflammatoires des extraits phénoliques de Zizyphus lotus et d’Anthyllis vulneraria par le dosage du taux de la libération de NO2 par les RAW2647 a été étudiée. Il a été montré qu’à une concentration de 0.5 mg/ml, l’extrait phénolique de la racine a un pouvoir d’inhiber la libération de NO2 plus élevée que celui de la pulpe de Zizyphus lotus. Pour l’Anthyllis vulneraria, la fleur a montré le même effet par rapport à la feuille. De plus, nous nous sommes intéressés à l’étude des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la pulpe de Zizyphus lotus chez les rates de souche « Wistar » recevant des régimes hypergras enrichis en pulpe de Zizyphus lotus. Les résultats obtenus montrent que la pulpe diminue le poids, les taux de la glycémie ainsi que les triglycérides plasmatiques d’une part et d’autre part elle augmente l’activité de la glutathion peroxydase et la glutathion réductase. En outre la pulpe de Zizyphus lotus augmente la peroxydation lipidique intracellulaire et favorise l’accumulation des acides gras au niveau des hépatocytes. La pulpe de Zizyphus lotus a un effet protecteur de la paroie colique et également un effet anti-inflammatoire. En conclusion, l’étude a révélé que l’Anthyllis vulneraria et Zizyphus lotus, deux plantes largement utilisées en médecine traditionnelle, ont effectivement des pouvoirs antioxydant et anti-inflammatoire.

Mots clés : Anthyllis vulneraria, Zizyphus lotus, polyphénols, pouvoir antioxydant, activité anti-inflammatoire.

Présentation

Version intégrale (4,15 Mb)

Page publiée le 12 juillet 2014, mise à jour le 8 octobre 2018