Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2014 → Study chemical composition, phytochimical, antioxidant and antimicrobial activity of some medicinal plants used in Yemen

Universite Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2014

Study chemical composition, phytochimical, antioxidant and antimicrobial activity of some medicinal plants used in Yemen

Yaser Mutahar Mohammed, Aljawofi

Titre : Study chemical composition, phytochimical, antioxidant and antimicrobial activity of some medicinal plants used in Yemen

Auteur : Yaser Mutahar Mohammed, Aljawofi

Université de soutenance : Universite Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Doctor of Philosophy (PhD) 2014

Résumé
L’utilisation des plantes aromatiques et médicinales au Yémen remonte depuis des millénaire, et fait partie intégrantes de la culture locale. Certaines de ces plantes jouent encore un rôle important dans le système de santé locale. Les plantes médicinales sont la source principale de différents agents thérapeutiques impliqués dans le traitement d’une grande variété de maladies. Le pouvoir thérapeutique des drogues d’origine végétale contre les maladies est principalement dû à leurs composés chimiques. Les produits issus des plantes symbolisent, aujourd’hui, la sûreté contrairement aux produits synthétiques. Notre étude a visé la détection et la détermination de la composition chimique et phytochimique, les activités antioxydantes et antimicrobiennes de huit plantes du Yémen, à savoir : “Aloe perryi, Apium graveoleus L, Commiphora myrrha, Lupinus termis, Morus alba, Nigelle sativa L, Portulaca oleracea L, Trigonella foenum L. Les plantes médicinales choisies, ont été extraites par différents solvants, les phénols totaux, les flavonoïdes, les tannins et les alcaloïdes. Des extraits de plantes ont été mesurées, les extraits alcooliques (éthanolique et méthanolique), d’Aloe perryi ont révélé des teneurs élevées en phénols totaux (20184.16 mg GAE /100g, 10771.78mg GAE /100g, respectivement). L’activité antioxydante a été mesurée in vitro par les méthodes suivantes, piégeage du radical libre DPPH, piégeage du peroxyde d’hydrogène, la réduction du fer et l’activité antioxydante totale. Les résultats obtenus montrent que les extraits d’acétate d’éthyl du Aloe perryi, exerce un grand effet sur le radical DPPH (IC50 = 5.34 µg/ml) et une grande capacité à reduire le fer (EC50 = 3.273 µg/ml). Les extraits alcooliques (méthanolique et éthanolique) d’Aloe perryi, ont montré une capacité antioxydante totale la plus élevée (478.0535 mg Tocopherol /g.ps). L’étude de l’activité antimicrobienne, a été effectuée en utilisant la méthode de diffusion de disque. 10 bactéries, un moisissure, et un souche de levure pathogènes ont été utilisées. A partir des résultats obtenus, les extraits méthanolique et acétate d’éthyle d’Aloe perryi, montrent une activité antimicrobienne très élevée contre Klebsiella pneumoniae, Escherichia coli et Staphylococcus aureus (18 mm,11 mm and 18mm) respectivement. Les extraits éthanolique de Morus alba et Aloe perryi, ont montré une forte activité antibactérienne vis-à-vis de Bacillus subtilis (20 mm), alors que les extraits méthanolique et d’acétate d’éthyle ont révélé une activité relativement significative contre Micrococcus luteus et Listeria monocytogenes (11 mm and 28 mm) respectivement. Les extraits hexaniques de toutes les plantes choisies dans cette étude, n’ont pas exercé une activité antibactérienne contre les différentes souches bactériennes testées, exception faite pour Apium graveoleus, qui a montré une activité contre Bacillus subtilis (11 mm). Tous les extraits d’Apium graveoleus, ont exercé une activité antifongique significative vis-à-vis de Candida albicans. L’extrait éthanolique de Morus alba et l’extrait hexanique d’Aloe perryi, ont montré une activité antifongique significative vis-à-vis d’Aspergillus flavus.

Mots clés : Plantes médicinales de Yémen, Phytocomposés, Antioxydants, Antimicrobiens, Composition Chimique, Minéraux.

Présentation

Version intégrale (42,53 Mb)

Page publiée le 12 juillet 2014, mise à jour le 10 octobre 2018