Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2006 → Activité pastorale dans le sud ouest méditerranéen diversité et évolution

Université Montpellier 2 (2006)

Activité pastorale dans le sud ouest méditerranéen diversité et évolution

Grasset, Frédéric

Titre : Activité pastorale dans le sud ouest méditerranéen diversité et évolution

Auteur : Grasset, Frédéric

Université de soutenance : Université Montpellier 2

Grade : Master (Synthèse bibliographique) : Biologie géoscience agroressources et environnement. Productions animales en régions chaudes (2006)

Résumé
L’espace pastoral méditerranéen apparaît riche et varié mais aussi fragile. La diversité des parcours et des écosystèmes s’étend des plaines et des basses collines jusqu’aux portes du désert ou des glaciers. A chaque endroit les hommes et les troupeaux ont su tirer avantage des ressources tout au long de l’année par des mouvements de transhumance ou par le nomadisme. Cependant l’image séculaire et figée de ces modes d’exploitations est souvent trompeuse. Ces systèmes d’élevage connaissent de part et d’autre de la Méditerranée des évolutions et de profondes transformations : La mécanisation des pratiques agro-pastorales, la sédentarisation, l’accroissement de la pression démographique et le désengagement de I’Etat au Sud ; la déprise agro-pastorale, I’embroussaillement des milieux et des paysages, l’urbanisation et le développement des loisirs et des mouvements écologiques au Nord. Face à cela, l’éleveur subit, l’éleveur s’adapte, anticipe ou disparaît ; cédant sa place à de plus importants systèmes de production ou à la broussaille. Longtemps méprisé, cet espace pastoral suscite aujourd’hui et de plus en plus un regain d’intérêt. En Europe depuis les années 1970, s’organisent et se mettent en place des mesures et des aides financières en faveur de ces régions. Parallèlement il se construit aussi un réseau multi-acteurs de structures d’appui à l’interface des Etat et des professionnels pour accompagner ces changements. Au sud, les stratégies d’appui sont plus centralisées et se répartissent entre I’Etat, des interventions spécifiques (vaccinations, subventions sur les céréales), les centres de recherches et des grands projets d’appui au pastoralisme mais qui n’ont jamais rencontré de vif succès.

Présentation : Agritrop

Page publiée le 18 juillet 2014, mise à jour le 23 décembre 2017