Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2009 → Typologie des stratégies rurales et rôle de l’élevage sur la commune de Hombori au Mali

Université Montpellier 2 (2009)

Typologie des stratégies rurales et rôle de l’élevage sur la commune de Hombori au Mali

Aguilhon, Marion

Titre : Typologie des stratégies rurales et rôle de l’élevage sur la commune de Hombori au Mali

Auteur : Aguilhon, Marion

Université de soutenance : Université Montpellier 2

Grade : Master 2 : Biologie géosciences agroressources et environnement. Parcours élevage dans les pays du sud environnement et développement (2009)

Résumé
Le pastoralisme constitue une des principales richesses des pays du Sahel. Les ménages pastoraux ou agro-pastoraux doivent s’adapter quotidiennement à un milieux contraignant, l’élevage étant dépendant de l’accès aux ressources. Cette dépendance explique que le cheptel et les populations vivant principalement de l’élevage sont très affectées par les évènements d’ordre climatiques et socioéconomiques. L’intérêt central du projet ECLIS dans lequel s’inscrit ce stage est de comprendre la contribution de l’élevage à la réduction de la vulnérabilité des ruraux et à leur adaptabilité aux changements climatiques et sociétaux en Afrique sub-saharienne. Ce stage de terrain est une première approche de la commune de Hombori au Mali (zone d’étude peu étudiée) afin d’identifier les différentes stratégies des ménages ruraux. Les résultats de ce présent travail de prospection sont donc présentés sous la forme d’une typologie dont l’élaboration a été basée sur l’utilisation de critères de vulnérabilité ou d’adaptabilité. L’échantillon sur lequel s’est basé l’étude (120 exploitants) est représentatif de la diversité des pratiques de la zone d’étude (68 questions). Ces enquêtes de terrain ont permis d’identifier 5 groupes d’exploitants ainsi que d’identifier différentes stratégies :exploitants éleveurs (8), agriculteurs (7), pluriactifs (37), éleveurs-agriculteurs (26) et les agriculteurs-éleveurs (42). Les groupes de la typologie traduisent la diversité des stratégies rencontrées : la commune étudiée est à dominante agro-pastorale où la sédentarisation est un phénomène courant. Les activités menées par les groupes sont soit diversifiées soit uniques. L’élevage participe largement à la sécurisation des systèmes bien qu’il soit majoritairement couplé à d’autres activités comme l’agriculture ou à d’autres activités variées de diversification. Ce stage de terrain a permis de découvrir les stratégies rurales de la commune de Hombori à travers les variables récoltées. A ce stade du projet, des variables de vulnérabilité doivent être identifiées afin d’approfondir leur étude par la suite.

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Version intégrale (3 Mb)

Page publiée le 19 juillet 2014, mise à jour le 26 décembre 2017