Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Conception participative d’un projet de moderniation du système d’irrigation par aspersion dans le casier Z1 (Zemamra Doukkala)

Institut agronomique et vétérinaire Hassan II Rabat (2004)

Conception participative d’un projet de moderniation du système d’irrigation par aspersion dans le casier Z1 (Zemamra Doukkala)

Loua, Cyrille

Titre : Conception participative d’un projet de moderniation du système d’irrigation par aspersion dans le casier Z1 (Zemamra Doukkala)

Auteur : Loua, Cyrille

Etablissement de soutenance : Institut agronomique et vétérinaire Hassan II Rabat

Grade : Ingénieur : Génie rural. Option Irrigation (2004)

Résumé
Le projet de fin d’étude que nous résumons ici a pour objectif final de trouver des voies d’amélioration à l’irrigation par aspersion sur l’antenne C12 du secteur Z1 (Zemamra-Doukkala). L’originalité de ce projet est sans doute son aspect participatif. En effet, chacune des étapes franchies pour aboutir au résultat final, l’a été avec l’entière participation des premiers concernés. Il ressort de notre diagnostic que les agriculteurs de l’antenne C12 sont confrontés aux problèmes suivants : - Vétusté et mauvais état du Matériel Mobile d’Irrigation (MMI) avec leurs corollaires de chute de pression, mauvaise uniformité... ; - Difficultés de gestion de l’irrigation dues à l’insécurité sur la disponibilité de la ressource et les incertitudes sur la distribution des dotations ; - Absence de ressources alternatives et manque de moyens financiers. Tout en rendant les agriculteurs encore plus dépendant du réseau, cela est également source d’une démotivation vis-à-vis des projets de modernisation ; - Absence d’organisation au sein des irrigants (et manque de volonté de s’organiser) rendant difficile la mise en oeuvre de solutions collectives ; - Insuffisance de formation et d’informations due à la faiblesse de l’encadrement le terrain. Dans le contexte actuel, et sous réserve que les montages financiers proposés, soient mis en oeuvre pour le financement de ces projets, les agriculteurs souhaiteraient principalement l’enfouissement des antennes semi-fixes. En plus de ce projet suscitant le plus d’engouement, les irrigants désirent la réhabilitation et/ou le remplacement du MMI avec des améliorations (grille 12 x12 et asperseurs à traîneaux pour certains). Par ailleurs, ce projet d’enfouissement devra être accompagné par une amélioration des services de l’eau. Les agriculteurs sont prêts à financer lesdits projets à condition que des facilités de paiement leurs soient accordées. Ils proposent principalement, qu’un plan tripartite de financement soient mise en oeuvre (Office - COSUMAR - Agriculteurs). D’autres idées de modernisation bien qu’étant évoquées se confrontent à un manque d’organisation et d’esprit collectif. Par conséquent, elles ne peuvent être mises en oeuvre

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Version intégrale (2 Mb)

Page publiée le 24 juillet 2014, mise à jour le 13 janvier 2018