Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2013 → Systèmes agroforestiers en zone sèche et régulation naturelle des insectes ravageurs des cultures : Analyse paysagère à partir d’une image satellite pour la mise au point d’un protocole d’échantillonnage dans la région de Dangalma au Sénégal

AgroParisTech (2013)

Systèmes agroforestiers en zone sèche et régulation naturelle des insectes ravageurs des cultures : Analyse paysagère à partir d’une image satellite pour la mise au point d’un protocole d’échantillonnage dans la région de Dangalma au Sénégal

Billand, Coline

Titre : Systèmes agroforestiers en zone sèche et régulation naturelle des insectes ravageurs des cultures : Analyse paysagère à partir d’une image satellite pour la mise au point d’un protocole d’échantillonnage dans la région de Dangalma au Sénégal

Auteur : Billand, Coline

Université de soutenance : AgroParisTech

Grade : Ingénieur : Gestion des milieux naturels (2013)

Résumé
Cette étude porte sur la création d’un protocole d’échantillonnage spatial qui permettra d’étudier l’influence des motifs paysagers sur les insectes ravageur du mil et de l’arachide (mineuses de l’épi et bruches) dans la région Est de Thiès, région de Diourbel, au Sénégal. La mise au point de cette méthode s’est appuyée sur des données concernant la végétation (cultures et végétations naturelles) qui ont été extraites à partir d’images satellites Pléiades à résolution métrique. Cette carte d’occupation du sol a été réalisée et validée à partir de données de terrain préalablement collectées à l’aide d’un GPS (Global Positioning System). L’approche orientée-objet permettant de discriminer des entités via des variables radiométriques, texturales, morphologiques et contextuelles a été appliquée sous eCognition pour réaliser la carte. A partir de cette carte, trois variables paysagères définies à partir de la connaissances des experts de terrain ont été extraites pour caractériser le territoire et déterminer un protocole d’échantillonnage représentatif de l’hétérogénéité des motifs paysagers. Le plan d’échantillonnage ainsi réalisé permettra de mettre en ouvre des analyses statistiquement suffisamment robustes. L’étude a donné de bons résultats quand à l’extraction des entités (végétation, bâti, cultures) excepté pour les parcelles de maraîchage. De plus, les résultats de la classification ont montré une bonne discrimination des types de cultures et du bâti. L’identification des espèces végétales, cependant, n’a pas donné les résultats escomptés. Si d’autres méthodologies doivent encore être considérées et testées dans un but comparatif, cette étude montre les potentialités de l’utilisation des images à Très Haute Résolution Spatiale pour l’étude de la régulation naturelle des insectes ravageurs des cultures en Afrique de l’ouest par la mobilisation de la biodiversité fonctionnelle.

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Version intégrale (66 Mb)

Page publiée le 25 juillet 2014, mise à jour le 29 décembre 2017