Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Ingénieur → Contribution à l’étude de l’effet du comportement alimentaire du dromadaire sur la dégradation des parcours du Sahara septentrional (Ouargla)

Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO) 2006

Contribution à l’étude de l’effet du comportement alimentaire du dromadaire sur la dégradation des parcours du Sahara septentrional (Ouargla)

BENGUESSOUM Saâdia et BOUHAMED Dalal

Titre : Contribution à l’étude de l’effet du comportement alimentaire du dromadaire sur la dégradation des parcours du Sahara septentrional (Ouargla)

Auteur : BENGUESSOUM Saâdia et BOUHAMED Dalal

Université de soutenance : Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO)

Grade : Ingénieur d’Etat Filière : Ecologie Végétale et Environnement (2006)

Résumé
A partir de l’étude mené sur l’influence du comportement alimentaire de dromadaire sur la dégradation des parcours au Sahara septentrional dans la région de Ouargla. On a constaté qu’il existe 12 espèces dont 10 sont éphémères (83.33 %), et deux vivaces (16.66 %). - Les familles caractéristiques des stations sont : Brassicacées avec 03 espèces, et Apiacées, Boraginacées, Chénopodiacées, Fabacées, Géraniacées, Plantaginacées, Poacées, Zygophyllacées, avec un individu pour chaque famille. - Les types biologiques dominants sont : Thérophytes (58.33 %), ensuite les Chaméphytes (25 %), et les Hémicriptophytes (16.66%). L’étude du comportement alimentaire fait ressortir que les espèces les plus appréciées sont le Goulglaine (Savignia longistyla ), et Nsi ( Stipagrostis plumosa ), qui sont des plantes éphémères, et Thérophytes et leur poids de MS varie entre 100.02 g / j et 503.9 g / j . Les espèces vivaces sont broutées superficiellement et les espèces éphémères sont en général entièrement broutées, ce qu’il influe directement sur le degré de dégradation des parcours et puisque le dromadaire parcoure de longe distance, il préserve son milieu de pâturage. L’ingestion des plantes broutées par le dromadaire dépend en grande partie de l’offre fourragère, de l’état de la plante, du stade végétal, et du cycle biologique

Mots clés : Comportement alimentaires, dromadaire, dégradation, parcours, Sahara, éphémères, vivaces

Présentation

Version intégrale (2,73 Mb)

Page publiée le 26 juillet 2014, mise à jour le 14 septembre 2018