Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Ingénieur → Contribution des animaux d’élevage dans la dispersion des graines des plantes messicoles (cas de la région de Hassi Ben Abdallah-Ouargla)

Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO) 2010

Contribution des animaux d’élevage dans la dispersion des graines des plantes messicoles (cas de la région de Hassi Ben Abdallah-Ouargla)

Dahnoun Yakoub

Titre : Contribution des animaux d’élevage dans la dispersion des graines des plantes messicoles (cas de la région de Hassi Ben Abdallah-Ouargla)

Auteur : Dahnoun Yakoub

Université de soutenance : Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO)

Grade : Ingénieur d’Etat Spécialité : Agronomie saharienne (2010)

Résumé
Notre travail mené dans la région d’Ouargla porte sur le rôle de la matière organique animale (fumier) dans la dispersion des graines des plantes messicoles. Pour ce fait, On a étudié la flore des échantillons de fumier collectée de différentes origines locale et importée. L’étude qualitative et quantitative de la flore a permis de recenser 26 espèces réparties sur 14 familles botaniques. La famille des Poaceae est la famille les plus importantes, elle est représentée par 46 % de la flore totale. Le fumier ovin+caprin est le plus riche avec 15 espèces suive par le fumier ovin avec 14 éspèces. La flore inventoriée est répartie sur 15 espèces introduites contenant 07 nouveaux espèces non signalées dans les présidant travaux, 09 espèces spontanées et 02 espèces cultivées. Les résultats obtenus montent le rôle de matière organique (fumier) dans la dispersions des graines des messicoles.

Mots clés : fumier, plantes messicoles, espèces introduites, espèces spontanées

Présentation

Version intégrale (1,31 Mb)

Page publiée le 26 juillet 2014, mise à jour le 16 septembre 2018