Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Ingénieur → Impact de la Population de moineau hybride (Passer domesticus x P. hispaniolensis) sur la qualité et le rendement des dattes dans les palmeraies d’Ouargla

Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO) 2011

Impact de la Population de moineau hybride (Passer domesticus x P. hispaniolensis) sur la qualité et le rendement des dattes dans les palmeraies d’Ouargla

ASSAL Moussa

Titre : Impact de la Population de moineau hybride (Passer domesticus x P. hispaniolensis) sur la qualité et le rendement des dattes dans les palmeraies d’Ouargla

Auteur : ASSAL Moussa

Université de soutenance : Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO)

Grade : Ingénieur d’Etat en Agronomie (2011)

Résumé
Parmi les 48 espèces aviennes inventoriées, les moineaux hybrides sont les plus fréquents dans les trios palmeraies que ce soit dans la palmeraie de Khozana (25,4%), de Frane (26,7%) ou dans la palmeraies I.T.D.A.S (29,6%). La méthode des plans quadrillés indique que la densité totale est de 143,5 couples / 10 hectares notée à Khozana et 80,5 couples / 10 ha signalée à Frane et dans I.T.D.A.S 84,5 . La densité spécifique la plus élevée concerne Passer domesticus P. hispaniolensis avec 36.5 c. / 10 ha notée à Khozana et avec 21,5 c. / 10 ha enregistrée à Frane, I.T.D.A.S 25couples / 10 ha. Le peuplement avien dans les palmeraies étudiées présente une diversité H’ élevée (4,42bits) à Khozana et elle diminue à Frane et I.T.D.A.S (3,7bits, 3,9 bits). Le taux des dattes perdues dans la palmeraie de Khozana varie entre 5,6 à 9,5 % (m = 7,6 + 0,85 %) en bordure et entre 5,8 et 6,4 % (m = 6,1 + 0,85 %) en milieu. A Frane la variation des dattes endommagées est de 4 à 5,1 % (m = 4,5+ 0,8 %) en bordure et entre 4,8 à 5,7 % (m = 5,3 + 1,16 %) au milieu. De même le taux des dattes manquantes est compris entre 4,4 à 4,6 % (m = 4,5+ 0,8 %) près du bassin de la palmeraie de I.T.D.A.S et fluctue entre 4 à 6,1 % (m = 5,1 + 1,16 %), au milieu de la même plantation. La perte globale pour les trois palmeraies s’élève à 6,3 qtx / ha à Khozana, 2,7 qtx / ha à Frane et 2,1 qtx / ha à l’I.T.D.A.S.

Mots clés : Palmeraies, datte, Moineau hybride, avifaune, quadrats, dégâts (Ouargla)

Présentation

Version intégrale (4,55 Mb)

Page publiée le 28 juillet 2014, mise à jour le 13 septembre 2018