Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2010 → Origines de pollution hydrique et atmosphérique dans la plaine Ouest de la région d’Annaba

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2010

Origines de pollution hydrique et atmosphérique dans la plaine Ouest de la région d’Annaba

SABOUA Toufik

Titre : Origines de pollution hydrique et atmosphérique dans la plaine Ouest de la région d’Annaba

Auteur : SABOUA Toufik

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade  : Magister Géologie Hydrogéologie 2010

Résumé
Le Globe terrestre, une des planètes les plus importantes du système solaire, sa surface est formée de trois éléments essentiels, le plus important est l’atmosphère, et l’hydrosphère, qui comprend l’eau et l’air, et grâces à eux les êtres-vivants peuvent vivre sur leurs territoires pour se nourrir et coexister. L’homme a posé un impact dans ces deux éléments avec ses interventions par ses activités diverses, que se soit dans le domaine industriel ou agricole et même dans la croissance démographique, qui a mené à son tour à un déséquilibre environnemental dû à la pollution d’eau et d’air. Comme ce cas s’applique à la ville d’Annaba, car elle représente l’un des secteurs les plus répandus d’activité industrielle et agricole, et en croissance démographique Nous avons fait une étude de terrain pour connaître l’origine de la pollution dans la région, qui a été commencé en premier lieu du Plaine Ouest d’Annaba, en suivant les méthodes ci-après : On a fait une analyse chimique des eaux de surface par des échantillons de 2009 et a été formés par deux compagnes (sorties), une en février et l’autre en Juillet, sur les Oueds de : Oued El-Forcha, Sidi Harb, Oued Bouhdid, et Oued Boudjemaa). Quant aux analyses chimiques des airs nous avons pris des échantillons du Centre de contrôle de qualité alréenne (Sama Safia), pendant la période du deuxième semestre du 2002, jusqu’au premier semestre du 2004. Après que nous avons pris cette analyse nous l’avons traduit en des Histogramme de variation des concentration des éléments qui nous a conclu l’existence des éléments chimiques (métaux lourds, le phosphate et le nitrite) ont causés la pollution des vallées par les canaux des eaux usées et les décharges, et même par les activités agricoles, mais sur le niveau de l’air par les Polluants atmosphérique primaires (les monoxydes de carbone, et les poussières) c’était à cause des gaz des usines et des voitures. Donc Cette pollution présente une menace majeure l’entourage de la région, et en grande partie sur la santé et la vie des habitants.

Mots-clés : la pollution, hydrosphère , atmosphère, les oueds Forcha, Sidi Harb, Bouhdid, Boudjemâa, les métaux lourds, les nutriments, les polluants atmosphériques, la concentration, les canaux des eaux usées, le trafic routier, les déchets industriels, les eaux de surface, les déchets urbains

Version intégrale (Université)

Page publiée le 29 juillet 2014, mise à jour le 16 septembre 2018