Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2002 → Applications pratiques et intérêts de la spectroscopie dans le proche infrarouge pour adapter les stratégies d’utilisation des ressources en milieu tropical

Université Montpellier 2 (2002)

Applications pratiques et intérêts de la spectroscopie dans le proche infrarouge pour adapter les stratégies d’utilisation des ressources en milieu tropical

Baudoux, Alexandre

Titre : Applications pratiques et intérêts de la spectroscopie dans le proche infrarouge pour adapter les stratégies d’utilisation des ressources en milieu tropical

Auteur : Baudoux, Alexandre

Université de soutenance : Université Montpellier 2

Grade : DESS : Productions animales en régions chaudes (2002)

Résumé
Quel est le potentiel de la spectroscopie dans le proche infrarouge (SPIR) en recherche en alimentation animale ? Cette méthode d’analyse s’intéresse aux spectres d’absorption de la lumière par les liaisons de molécules organiques. Des calculs de calibration permettent au dispositif de prédire la valeur alimentaire de divers produits. La particularité de ces mesures est qu’elles donnent pour un coût marginal faible des résultats rapides, fiables et surtout ne limitent plus les protocoles expérimentaux au nombre d’échantillons analysés. D’autre part, les spectres proches infrarouge peuvent être exploités dans d’autres domaines, par exemple la discrimination de différents types d’échantillon... Pour illustrer cette technique, nous l’appliquons aux sons et paille de riz du Delta sud du fleuve Sénégal. Il s’agit des principales ressources disponibles pour les éleveurs de la région. En ce qui concerne le son de riz, la variabilité et le manque de connaissance de sa valeur nutritive rend difficile son utilisation rationnelle. Quatre protocoles d’étude s’appuyant sur le SPIR ont été appliqués à ces produits. Premièrement, nous avons recherché les facteurs de variation de la valeur nutritive du son de riz. Ce travail exige une base de données importantes. Au cours de deux mois d’enquête un échantillonnage de 90 échantillons comparés grâce au SPIR, a mis en évidence les différences entre divers types de produit selon leur mode de fabrication. Pour le son artisanal, potentiellement utilisable par les éleveurs, une forte variabilité (environ 30%) est observée. Elle ne s’explique pas par le mélange de balle, la variété du riz ou l’âge de la machine. Afin d’avoir un moyen d’identifier la qualité des sons, nous avons mesuré la corrélation entre la couleur et la valeur alimentaire du son. La régression linéaire effectuée porte sur près de 110 échantillons pour avoir un résultats suffisamment significatif. Le SPIR a permis de disposer de ces mesures pour un coût minime, la couleur étant mesurée par un colorimètre. Cette étude montre que ce caractère contient une certaine part de l’information sur la valeur alimentaire. Cependant, la précision est insuffisante pour être utilisée en pratique dans ce cas. Avec les données spectrales, une équation de discrimination a été calculée pour permettre de retrouver l’appartenance d’un échantillon inconnu à une catégorie déterminée. Les résultats obtenus montrent que l’emploi du SPIR pour ce genre d’étude nécessite une base de données importante et un outil mathématique performant. Enfin, 125 mesures spectrales sur des échantillons de paille de riz ont montré dans cet essai que les neuf variétés testées ne peuvent pas être différentié d’un point de vue nutritionnel, de même que le type de fertilisation utilisée. L’intérêt du SPIR en recherche en alimentation animale, outre le gain de temps et d’argent est de pouvoir mettre en place des dispositifs expérimentaux complets exploitant l’information de nombreux prélèvements. La principale contraintes pratique est l’acquisition pour ces études de bases de données importantes à la fois adaptées aux objectifs de recherche, mais aussi au spectrophotomètre

Présentation : Agritrop

Page publiée le 3 août 2014, mise à jour le 18 décembre 2017