Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2002 → Valorisation fourragère de #Typha australis# en élevage extensif de zébus maures laitiers dans la région du Traza (Mauritanie)

Université Montpellier 2 (2002)

Valorisation fourragère de #Typha australis# en élevage extensif de zébus maures laitiers dans la région du Traza (Mauritanie)

Calestreme Anne

Titre : Valorisation fourragère de #Typha australis# en élevage extensif de zébus maures laitiers dans la région du Traza (Mauritanie)

Auteur : Calestreme Anne

Université de soutenance : Université Montpellier 2

Grade : DESS : Productions animales en régions chaudes 2002

Résumé
Typha australis est une plante aquatique qui envahit tous les plans d’eau du bassin du fleuve Sénégal. Le valoriser sous forme de fourrage pour l’alimentation de zébus maures laitiers est une solution « écologique » contribuant à son éradication. L’expérience a été réalisée en conditions normales d’élevage extensif dans la région du Trarza, en Mauritanie. Elle comprenait deux pôles : l’obtention du matériel végétal pour l’un et l’alimentation pour l’autre. Le premier pôle a permis d’établir un protocole de transformation du typha en fourrage. Le deuxième pôle à permis de mesurer la capacité d’ingestion des vaches pour le typha et l’évolution de la production laitière au cours de l’essai. Malgré de nombreux contretemps et de nombreuses limites à l’étude, l’essai démontre que l’exploitation du typha est possible pour l’alimentation des vaches et quelle ne semble pas avoir d’effet négatif sur la production laitière. Quelques éleveurs, même les plus sceptiques, ont compris l’intérêt qu’ils auraient à utiliser cette ressource disponible à volonté pour l’alimentation de leurs troupeaux laitiers en période de soudure. Si la valeur fourragère de Typha australis venait à être confirmer par la suite et dans le cadre d’études plus poussées, de nombreuses perspectives pourraient être envisagées. Pour n’en citer qu’une, le traitement à l’urée du typha permettrait d’améliorer sa valeur alimentaire

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Version intégrale (5 Mb)

Page publiée le 3 août 2014, mise à jour le 18 décembre 2017