Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Aide d’urgence liée à l’eau, l’hygiène et la nutrition en Afghanistan (Province de Balkh)

2014

Aide d’urgence liée à l’eau, l’hygiène et la nutrition en Afghanistan (Province de Balkh)

Afghanistan

Titre : Aide d’urgence liée à l’eau, l’hygiène et la nutrition en Afghanistan (Province de Balkh)

Numéro de projet : D000605-001

Début — Fin : 2014-04-17 — 2015-03-31

Pays/Région : Afghanistan

Agence d’exécution — Partenaire : Action contre la Faim

Description
Des dizaines d’années de conflits et de catastrophes naturelles récurrentes ont rendu les Afghans extrêmement vulnérables ; ceux-ci ont particulièrement besoin de services de santé, d’un approvisionnement en eau potable, d’abris et de sécurité alimentaire, puisque 1,5 million de personnes souffrent de dénutrition. En particulier, la province de Balkh en Afghanistan est aux prises avec un taux critique de dénutrition chez les enfants de moins de cinq ans.
Avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD), ce projet d’Action contre la Faim vise à réduire le nombre de décès et de maladies chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes et qui allaitent, en répondant aux besoins urgents en matière d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène d’un maximum de 134 400 personnes vulnérables dans la province de Balkh.
Parmi les activités du projet : 1) donner une formation complète sur les services de santé de base à 281 employés d’établissements de santé et bénévoles communautaires ; 2) construire et remettre en état des points d’eau pour donner accès à une eau potable à 20 établissements de santé ; 3) construire et remettre en état des latrines distinctes pour les hommes et les femmes pour assurer l’accès à des services d’assainissement dans 20 établissements de santé ; 4) distribuer des trousses d’hygiène, y compris du savon et des contenants pour le transport et l’entreposage de l’eau, à 1 000 ménages pour améliorer les pratiques d’hygiène ; 5) donner une formation à 23 employés du secteur de la santé sur la prise en charge communautaire des cas de malnutrition aiguë.

Contribution maximale de l’ACDI : 1 570 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Page publiée le 24 août 2014, mise à jour le 26 mai 2017