Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Brèves → Brèves 2006 → Mils et sorghos au Niger : la diversité génétique résiste

CIRAD

Mils et sorghos au Niger : la diversité génétique résiste

Mars 2006


-  Mils et sorghos au Niger : la diversité génétique résiste

- Au Niger, les surfaces cultivées et la taille de la population humaine ont été multipliées par deux en 25 ans. L’exode rural y est important. En outre, le pays est exposé à un changement climatique avéré : l’isohyète 400 mm est descendu de 200 km vers le sud à l’ouest du Niger, et de 100 km à l’est. Les conditions semblent réunies pour provoquer une érosion génétique des plantes. Qu’en est-il réellement concernant le mil et le sorgho ?

- Pour répondre à cette question, les chercheurs ont collecté, en 2003, des variétés de mil et de sorgho cultivées dans 79 villages, répartis sur l’ensemble de la zone de culture de ces céréales. En 1976, 609 échantillons de mil et 742 échantillons de sorgho avaient été collectés dans ces villages. Les diversités agro-morphologique et génétique des échantillons collectés en 1976 et en 2003 ont été comparées au moyen d’essais au champ et de marqueurs moléculaires microsatellites.

- Pour en savoir plus sur le site du CIRAD

Page publiée le 31 mai 2006, mise à jour le 15 mai 2007