Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Fleuve Niger (Mali) : Renforcer la gouvernance de l’eau à travers la mise en réseau des collectivités locales riveraines et l’appropriation des ressources culturelles

2007

Fleuve Niger (Mali) : Renforcer la gouvernance de l’eau à travers la mise en réseau des collectivités locales riveraines et l’appropriation des ressources culturelles

Mali

Titre : Fleuve Niger (Mali) : Renforcer la gouvernance de l’eau à travers la mise en réseau des collectivités locales riveraines et l’appropriation des ressources culturelles

Pays : Mali

Année de début de projet  : 2007

Contexte
Le projet s’inscrit en continuité d’une démarche initiée par l’UNESCO en 2003 pour identifier, préserver et mettre en valeur les ressources culturelles et naturelles du Fleuve Niger. Afin de poser les bases d’un projet global sur l’ensemble du bassin, il a été décidé de centrer la première étape du projet sur le Mali, au sein duquel diverses collectivités territoriales du Val de Loire ont des coopérations décentralisées avec des villes localisées le long du fleuve

Description
Le projet se décline en 5 composantes et cible particulièrement 4 villes (communes urbaines de Mopti et Djenné ; district de Bamako ; commune urbaine de Ségou) :
* Amélioration de la connaissance des usages et usagers du fleuve ;
* Renforcement du cadre institutionnel de la gestion décentralisée de l’eau ;
* Renforcement de l’offre de formation à l’attention des collectivités locales ;
* Réalisation d’actions pilotes démonstratives dans les domaines de la préservation/gestion de la ressource en eau et la lutte contre la pauvreté ;
* Capitalisation et diffusion des acquis méthodologiques
L’appui à la prise en compte des pratiques socio-économiques et culturelles liées au fleuve dans la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) est l’une des spécificités du projet. Le projet s’appuie sur les coopérations décentralisées existantes entre les collectivités du Val de Loire et les collectivités maliennes qui apporteront une assistance méthodologique et technique dans les différentes composantes du projet.

Financeur : Commission européenne ; Mission Val de Loire

Cout total du projet : 3 232 502 EU

Commission Nationale de la coopération décentralisée

Page publiée le 28 août 2014, mise à jour le 7 juin 2018