Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Djibouti → Protection et conservation de la biodiversité dans la forêt des monts Mabla (Djibouti)

2014

Protection et conservation de la biodiversité dans la forêt des monts Mabla (Djibouti)

Djibouti

Titre : Protection et conservation de la biodiversité dans la forêt des monts Mabla (Djibouti)

Pays : Djibouti

N° projet  : DJI/SGP/OP5/Y3/CORE/BD/2014/02

Durée : Start Date : 9/2014 - End Date : 9/2016

Contexte
Le massif du mont mabla constitue la seconde aire la plus vaste de forêt de montagne à Djibouti et l’on pense qu’il y eut autrefois une forêt de genévriers semblable à celle de la forêt du Day dans le massif du Goda. Cependant aujourd’hui, peu de ces genévriers survivent, et les espèces dominantes sont l’Acacia seyal ,Buxushildebrandtii et l’Acacia etbaica- ce dernier est très nombreux à certains endroits. L’Acacia mellifera est aussi fréquent localement. Comparée à la forêt du Day, la structure de la forêt est plus ouverte avec peu de grands arbres, et des zones de végétation dense limitées aux ravins et aux versants des montagnes. La région du Mabla n’a pas été visitée par les scientifiques depuis plusieurs années à cause du manque de sécurité. Elle reste l’une des zones de Djibouti sur lesquelles la documentation est la plus maigre.
Dernière forêt primaire du territoire djiboutien, avec le massif du Mabla, sa superficie a été fortement réduite ces dernières années, sous l’effet conjugué de la désertification, du surpâturage et de la surconsommation des ressources boisées pour leur valorisation en matériaux de construction ou en charbon de bois. Par ailleurs, en raison de son climat montagneux doux et convivial, elle constitue une zone attractive pour tous ceux et celles qui fuient le climat quasi-caniculaire qui règne sur la majeure partie du pays, aggravant ainsi, un équilibre naturel déjà fragilisé.

Résumé du projet
Le projet pourra constituer une solution contre la surexploitation de la forêt déjà très fortement fragilisé par la sécheresse. Des interventions conjointes sur la mise en défens d’une partie de la forêt, articulées avec un programme de reboisement à partir de jeunes pousses de genévriers et l’amplification du tourisme pourraient parvenir à stopper le déclin de cette forêt et à garantir sa régénérescence.
Le projet permettra la sauvegarde de la forêt en protégeant les espèces particulièrement menacées, la conservation de la biodiversité et la création d’emploi grâce au développement d’activité, génératrices de revenus, tel que l’écotourisme. Le projet inculquera à la population locale à intégrer une culture de préservation et de conservation de leur environnement naturel et d’être en symbiose avec leur milieu de vie.

Financement :
Grant Amount : US$ 47,928.00
Co-Financing Cash : US$ 45,183.00
Co-Financing in-Kind : US$ 5,059.00

Bénéficiaires  : ASSOCIATION EGUEH KALA

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 12 septembre 2014, mise à jour le 3 avril 2018