Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Contribution à la conservation des eaux et des sols à travers l’aménagement mécanique et biologique des ravins et le renforcement de la résilience des communautés locales du bassin versant de l’Assif Melloul vis-à-vis de l’érosion hydrique (Maroc)

2013

Contribution à la conservation des eaux et des sols à travers l’aménagement mécanique et biologique des ravins et le renforcement de la résilience des communautés locales du bassin versant de l’Assif Melloul vis-à-vis de l’érosion hydrique (Maroc)

Maroc

Titre : Contribution à la conservation des eaux et des sols à travers l’aménagement mécanique et biologique des ravins et le renforcement de la résilience des communautés locales du bassin versant de l’Assif Melloul vis-à-vis de l’érosion hydrique (Maroc)

Pays : Maroc

N° projet  : MOR/SGP/OP5/Y2/STAR/LD/13/02

Durée : Start Date : 7/2013 End Date : 6/2015

Contexte
Le projet s’inscrit dans le cadre de l’aménagement anti-érosif du bassin versant de l’Assif Melloul. Il a été développé sur la base de l’étude-diagnostic réalisée par l’agence du bassin hydraulique de l’Oum Er Rbia. Cette étude a porté sur deux principaux axes :
Etude des aménagements antiérosifs de deux sous bassins versants d’Assif Melloul (province de Midelt) qui causent des dégâts importants à la population et aux terrains agricoles par le charriage de matériaux provoqué par l’érosion hydrique.
Etude de protection contre les inondations de 3 principales agglomérations les plus vulnérables aux inondations dans le bassin de l’Assif Melloul.
Sur la base de cette étude, l’association Akhiam en concertation avec la population locale et les acteurs locaux a identifié 4 ravins prioritaires qui seront traités mécaniquement et biologiquement dans le cadre de ce projet, en amont de la vallée. Cette intervention s’inscrit en complémentarité et en cohérence avec l’intervention de l’ORMVATF qui mène un projet de traitement mécanique de ces mêmes ravins mais à l’aval de la vallée.

Résumé du projet
Les principales composantes du projet sont :
* Renforcement de la résilience des communautés locales vis-à-vis de l’érosion hydrique à travers la formation, la sensibilisation et l’expérimentation de techniques communautaires de lutte contre l’érosion auprès de quelques agriculteurs pilotes.
* Renforcement de la lutte durable contre l’érosion hydrique grâce à la correction et à la réhabilitation pilotes de 4 ravins de la Vallée Assif Melloul selon une approche mécanique et biologique
* Evaluation, capitalisation et dissémination à plus large échelle des résultats du projet en vue de maximiser l’impact du projet et renforcer son potentiel de réplication.

Financement
Grant Amount : US$ 50,000.00
Co-Financing Cash : US$ 22,296.00
Co-Financing in-Kind : US$ 31,034.00

Bénéficiaire  : Association Akhiam pour le Développement Economique et Social

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 15 septembre 2014, mise à jour le 24 mai 2018