Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Contribution à la lutte contre l’érosion et la dégradation du couvert végétal dans un contexte de changement climatique dans la localité de Akka Nouargh, province de Tinghir (Maroc)

2013

Contribution à la lutte contre l’érosion et la dégradation du couvert végétal dans un contexte de changement climatique dans la localité de Akka Nouargh, province de Tinghir (Maroc)

Maroc

Titre : un contexte de changement climatique dans la localité de Akka Nouargh, province de Tinghir (Maroc)

Pays : Maroc

N° projet  : MOR/SGP/OP5/Y2/STAR/CC/13/13

Durée : Start Date : 7/2013 End Date : 6/2015

Contexte
La zone du projet est la vallée d’Akka Nouargh, située au niveau de l’affluent de l’Oued Imdrass qui est le prolongement de la vallée du Dadès, un des principaux bassins versants de l’Oued de Drâa. Il s’agit d’une communauté berbère traditionnelle de 1500 habitants, répartie sur 5 douars homogènes d’un point de vue ethnique. La Jmaâ joue encore un rôle important dans la concertation locale et la promotion de l’esprit de solidarité, valeur sociale importante qui unit la population de la zone. La communauté locale vit essentiellement de l’agriculture (céréales, cultures maraîchères, luzerne, arboriculture fruitière), de l’élevage (bovin, ovin, caprin) et du petit commerce.

Résumé du projet
Le projet cherche à apporter des réponses à ces différentes formes de dégradation. Il appuie la réhabilitation des terres et la lutte contre l’érosion et le surpâturage, afin d’augmenter la résilience de l’écosystème local. Il s’attache également à protéger les terres agricoles contre les effets des crues et appuyer l’introduction de pratiques agricoles durables pour la pérennisation de l’exploitation agricole et le maintien de la population sur place. Enfin, le projet contribue à l’encouragement de l’arboriculture et la production d’un bois alternatif pour la réduction du prélèvement abusif du bois de feu. Le projet s’appuie sur la mobilisation inclusive de la population et des acteurs locaux en tant que acteurs clés de la gestion durable des ressources naturelles. Il s’appuie également sur la capitalisation des expériences locales existantes en matière de lutte contre l’érosion. Enfin, le projet valorise l’expérience communautaire et les pratiques ancestrales en matière de lutte contre la dégradation des terres agricoles par l’endiguement physique et biologique.

Financement
Grant Amount : US$ 32,000.00
Co-Financing Cash : US$ 25,861.00
Co-Financing in-Kind : US$ 33,192.00

Bénéficiaire  : Association Irbebine pour le Développement Local Durable

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 15 septembre 2014, mise à jour le 24 mai 2018