Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2013 → Contribution à la réduction des émissions de GES, à la conservation de la forêt de l’arganier et à l’économie du bois de feu à travers l’introduction de fours à gaz dans le secteur de la poterie artisanale de la localité de Taguerugouste, province de Taroudant (Maroc)

2013

Contribution à la réduction des émissions de GES, à la conservation de la forêt de l’arganier et à l’économie du bois de feu à travers l’introduction de fours à gaz dans le secteur de la poterie artisanale de la localité de Taguerugouste, province de Taroudant (Maroc)

Maroc

Titre : Contribution à la réduction des émissions de GES, à la conservation de la forêt de l’arganier et à l’économie du bois de feu à travers l’introduction de fours à gaz dans le secteur de la poterie artisanale de la localité de Taguerugouste, province de Taroudant (Maroc)

Pays : Maroc

N° projet  : MOR/SGP/OP5/Y2/STAR/CC/13/10

Durée : Start Date : 7/2013 End Date : 6/2015

Contexte
Le projet concerne la localité de Taguergoust située dans la commune urbaine d’Aoulouz, de la province de Taroudante. Le Douar regroupe 170 ménages, dont 11 pères de famille engagés dans la profession de potier.
En plus de la poterie, les principales activités économiques de la population s’appuient sur l’élevage et l’agriculture vivrière. Comme pour plusieurs douars de la région, la précarité et la rareté des ressources naturelles et matérielles, poussent plusieurs personnes à s’engager dans des activités économiques saisonnières dans les domaines de la construction et de l’agriculture. Le manque d’activités économiques au niveau du douar est la principale cause de migration de la main d’œuvre vers les pôles urbains et agricoles saisonniers.
Sur le plan environnemental, le Douar de Taguergoust se caractérise par une dégradation quasi-totale du couvert forestier composé principalement de l’arganier, arbre endémique de la région de Souss-Massa-Draa.
La surexploitation de l’arganier ainsi que des autres espèces végétales pour le bois de feu, utilisé notamment par les artisans potiers et les ménages, a engendré une destruction massive de la surface forestière et végétative aussi bien à l’intérieur que tout au autour du Douar.

Résumé du projet
Les principales composantes du projet sont :
* Acquisition et installation de 2 fours à gaz de 3m3 certifiés, avec des normes de sécurité améliorées
* Formation pratique des potiers sur l’utilisation du four à gaz, le système de sécurité et sur les modalités de maintenance
* Définition des modalités d’organisation des potiers autour de l’utilisation des fours incluant la destruction des fours traditionnels
* Mise en place d’une charte communautaire relative à l’utilisation des fours
* Création d’une caisse d’épargne pour la maintenance des fours et l’appui à l’acquisition de petit matériel (tour électrique, matières premières…)
* Evaluation de l’impact des fours sur l’amélioration des conditions de vie des potiers et sur l’environnement
* Capitalisation et dissémination des résultats et des acquis du projet

Financement
Grant Amount : US$ 50,000.00
Co-Financing Cash : US$ 14,107.00
Co-Financing in-Kind : US$ 6,935.00

Bénéficiaire  : Association IFKHKHARNE pour l’artisanat et le développement

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 19 septembre 2014, mise à jour le 24 mai 2018