Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2004 → Projet d’Investissement Communautaire en Fertilité Agricole (PICOFA)

2004

Projet d’Investissement Communautaire en Fertilité Agricole (PICOFA)

Burkina Faso

Titre : Projet d’Investissement Communautaire en Fertilité Agricole (PICOFA)

Community Investment Project for Agricultural Fertility (PICOFA)

Pays : Burkina Faso

Date : 2004-10-27 // 2012-12-31

IATI Identifiant : 46002-P-BF-A00-002

Présentation
Le Projet d’Investissement Communautaire en Fertilité Agricole (PICOFA) s’inscrit à la fois dans le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté et de la Stratégie Nationale de Gestion intégrée de la fertilité des sols. Le projet vise essentiellement à appuyer les besoins exprimés par les communautés de base dans les domaines concernant la lutte contre l’érosion, la restauration de la fertilité des sols, la petite irrigation, l’aménagement des bas-fonds, l’amélioration des techniques culturales et de l’élevage, ainsi que la valorisation en aval des productions. Le projet renforcera la capacité des collectivités locales, des organisations paysannes et des services techniques impliqués. Il établira et mettra en œuvre des projets villageois de gestion intégrée de fertilité des sols, comportant des actions d’amendements, de protection des terres à travers des technologies appropriés. Les principales composantes du projet sont : A) l’appui à la gestion intégrée de la fertilité des sols ; B) le renforcement des capacités locales et C) la gestion du projet.

Groupe cible
Le projet bénéficiera à environ 800.000 personnes pauvres dont plus de la moitié des femmes et environ 20.000 exploitations agricoles. Il bénéficiera d’une manière spécifique à environ 15.000 femmes. Il permettra de réduire la perte des terres liées à l’érosion de 10-15 tonnes/ha/an actuellement à 5-10 tonnes/ha/an sur au moins 30 % des terres cultivées, d’améliorer la teneur en matière organique de 0,6-0,8% à au moins 1%e sur au moins 60% des terres cultivées et d’augmenter l’apport moyen en engrais minéraux (N,P,K) de 7,5 kg/ha actuellement à au moins 25 kg/ha. Ceci permettra d’augmenter les rendements des cultures de 25 à 40%.

Objectif  : L’objectif sectoriel du Projet est l’amélioration de la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté des populations rurales. Son objectif spécifique est la préservation et la restauration du capital sol dans la Région de l’Est.

Exécution : Unité de Gestion du Projet rattachée au Secrétariat Général du Ministère de l’Agriculture de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques

Financement : Fonds Africain de Développement
Engagement : U.A 6 180 320,45

Portefeuille de données

Page publiée le 9 juin 2006, mise à jour le 30 juillet 2022