Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Projet de Conservation de la Biodiversité du Lac de Madarounfa et promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du Lac/ Département de Madarounfa/ Région de Maradi (Niger)

2012

Projet de Conservation de la Biodiversité du Lac de Madarounfa et promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du Lac/ Département de Madarounfa/ Région de Maradi (Niger)

Niger

Titre : Projet de Conservation de la Biodiversité du Lac de Madarounfa et promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du Lac/ Département de Madarounfa/ Région de Maradi (Niger)

Pays : Niger

N° projet  : NER/SGP/OP5/Y1/CORE/BD/12/04

Durée : Start Date : 5/2012 End Date : 7/2013

Contexte
La situation du lac de Madarounfa se singularise face à cette problématique. Cet écosystème constitue une zone humide abritant des espèces migratrices et dont le rôle socio économique est très important pour la population (cultures maraichères, abreuvement des animaux, ressources piscicoles ; etc.). Le lac de Madarounfa est le plan d’eau permanent le plus important de la région. Malheureusement, ce potentiel est en proie à l’ensablement provenant notamment de deux cours d’eau temporaires à savoir le goulbi de Gabi et celui de Maradi. En effet, chaque année le goulbi N’Maradi et le goulbi de Gabi charrient des quantités énormes de sable qui sont déposées dans les deux plans d’eau les plus importants de la zone (Lac de Madarounfa et la mare de Kourfin Koura). Le lac qui disposait autrefois de la même richesse halieutique que le fleuve Niger ne compte aujourd’hui, que quelques familles de poissons. Les difficultés de reproduction de l’espèce Lates niloticus (capitaine) dues à l’ensablement du lac et à la dégradation des zones de fraie sont bien connues. Le bassin versant du lac, connaît de fortes pressions qui ont fini par saper l’intégrité des écosystèmes agro forestiers ainsi que leur fonction. Les conséquences de cette situation sont la baisse de la diversité des espèces, de la fertilité des terres et bien entendu la diminution des revenus des populations.

Résumé du projet
L’intervention du projet consiste à réaliser des actions dans le bassin versant et notamment sur les sites prioritaires dans la commune de Gabi .Le service du génie rural de Maradi a confirmé ce choix car les principaux drains entraînant le sable vers le lac proviennent de ces zones. Le projet contribuera à inverser la tendance pour que le lac continue à jouer son rôle au plan local, régional, national et mondial car bien géré, il contribue au maintien de l’équilibre écologique tout en permettant aux populations de tirer profit de manière durable.

Financement
Grant Amount : US$ 44,894.00
Co-Financing Cash : US$ 2,019.00
Co-Financing in-Kind : US$ 17,971.00

Bénéficiaire  : Organisation de soutien a l’émergence des initiatives locales en matière d’environnement

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 1er octobre 2014, mise à jour le 11 avril 2018