Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Gestion des Polluants Organiques Persistants (POPs) et réduction des risques de contamination dans les périmètres maraichers de la commune urbaine de Madaoua /Département de Madaoua/Région de Tahoua (Niger)

2011

Gestion des Polluants Organiques Persistants (POPs) et réduction des risques de contamination dans les périmètres maraichers de la commune urbaine de Madaoua /Département de Madaoua/Région de Tahoua (Niger)

Niger

Titre : Gestion des Polluants Organiques Persistants (POPs) et réduction des risques de contamination dans les périmètres maraichers de la commune urbaine de Madaoua /Département de Madaoua/Région de Tahoua (Niger)

Pays : Niger

N° projet  : NER/SGP/OP5/Y1/CORE/CH/2011/03

Durée : Start Date : 12/2011 End Date : 10/2012

Résumé du projet
Les Polluants Organiques Persistants constituent une menace pour l’environnement et pour la santé des populations. Ils sont très persistants et s’accumulent dans les tissus adipeux des organismes vivants. Ils agissent par un effet somatique car capables de malformation des progénitures issues des parents contaminés. Les agriculteurs utilisent abusivement dans les champs les pesticides au risque de se contaminer, de contaminer le sol, les produits récoltés et la nappe phréatique. Ensuite les équipements contenant ses produits dangereux sont utilisés dans les foyers comme ustensiles. De nombreux cas de maladies liées à la manipulation de ces produits ont été enregistrés dans ces zones notamment chez les enfants, les femmes et les exploitants mettant en danger leur vie. Face à cette menace, les populations de la commune de Madaoua manifestent leur intérêt de réagir pour protéger l’environnement et leur santé mais aussi de préparer des actions de grandes envergures dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention Stockholm au Niger. Les populations continuent à payer les frais de l’utilisation et de la manipulation sans précaution des pesticides dangereux des équipements et les contenants.

Les problèmes qui se posent actuellement sont : * le manque d’information, de sensibilisation sur les POPs, de leurs effets sur la santé et l’environnement et sur la réglementation en vigueur au Niger ; * la mauvaise gestion des stocks et des équipements contenants les POPs ; * l’insuffisance des produits homologués et à moindre risque sur les marchés locaux ; * la non maîtrise des circuits d’importation des POPs et la perméabilité des frontières. Il est urgent que des actions soient menées afin de limiter au maximum les risques et protéger l’environnement des dangers des POPs.

Financement
Grant Amount : US$ 29,429.00
Co-Financing Cash : US$ 11,429.00
Co-Financing in-Kind : US$ 20,218.00

Bénéficiaire  : Organisation non Gouvernementale « INGANTA RAYUWA »

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 8 octobre 2014, mise à jour le 11 avril 2018