Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Restauration des Aires de Pâturage Dégradées et Promotion des Activités de Maraichage sur les sites des Groupements Féminins de SIRFI KOIRA dans la Commune Urbaine de Téra/ Département de TERA/Région de Tillabéry (Niger)

2011

Restauration des Aires de Pâturage Dégradées et Promotion des Activités de Maraichage sur les sites des Groupements Féminins de SIRFI KOIRA dans la Commune Urbaine de Téra/ Département de TERA/Région de Tillabéry (Niger)

Niger

Titre : Restauration des Aires de Pâturage Dégradées et Promotion des Activités de Maraichage sur les sites des Groupements Féminins de SIRFI KOIRA dans la Commune Urbaine de Téra/ Département de TERA/Région de Tillabéry (Niger)

Pays : Niger

N° projet  : NER/SGP/OP5/Y1/CORE/LD/11/09

Durée : Start Date : 12/2011 End Date : 1/2013

Résumé du projet
L’aire de pâturage de Sirfi Koira est un point de regroupement des éleveurs transhumants du Nord au Sud et vice versa. Sur place 8 villages (Begorou Nomade, Begorou Sédentaire, Begorou Hayi, Daggo, Ambaroura, Karaé, Kanassori et Gorgé) partagent cette aire de pâturage. Elle est d’une importance capitale dans la réduction des conflits agriculteurs-éleveurs et elle regorge de potentialités pastorales énormes. Cependant, ces dernières années en proie à une dégradation massive, une surexploitation et une menace permanentes par les terres de cultures ; l’aire est entrain de s’amenuiser et de perdre son potentiel pastoral. C’est pourquoi la récupération et le balisage de l’aire s’avèrent nécessaire non seulement pour permettre la régénération naturelle mais aussi de sécuriser le cheptel afin de réduire la vulnérabilité de cette population. Celle-ci est aussi vulnérable sur le plan alimentaire. La culture de base étant le mil, il n y a pas de complément alimentaire. Les femmes n’ont pas d’occupation et pourraient s’atteler à la diversification des cultures par irrigation. Comme l’aire de pâturage sera limitée et gardé pendant deux années consécutives, un site maraîcher sera d’un apport très important dans non seulement la fourniture en légumes et crudités des populations vulnérables mais aussi appuyer régulièrement en crudités les gardiens de l’aire de pâturage pendant leur prise en charge par la communauté.

Financement
Grant Amount : US$ 36,980.00
Co-Financing Cash : US$ 9,025.00
Co-Financing in-Kind : US$ 29,380.00

Bénéficiaire  : ONG ILAF

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 13 octobre 2014, mise à jour le 11 avril 2018