Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Protection/Gestion du parc à Karité et appui aux femmes productrices de beurre amélioré dans la commune de Siby (Mali)

2006

Protection/Gestion du parc à Karité et appui aux femmes productrices de beurre amélioré dans la commune de Siby (Mali)

Mali

Titre : Protection/Gestion du parc à Karité et appui aux femmes productrices de beurre amélioré dans la commune de Siby (Mali)

Pays : Mali

N° projet  : MLI/05/20

Durée : Start Date : 3/2006 End Date : 3/2008

Résumé du projet
Le projet a été initié par les communautés de Siby sur la demande des femmes productrices en vue d’améliorer leurs revenus à partir de l’exploitation de la ressource Karité.

Les activités du projet : Axe 1 : la vulgarisation de la convention locale signée entre la commune de Siby et les différents acteurs ; Axe 2 : la diffusion et la réplication des résultats du projet dans les communes voisines de Bancoumana, Sobra, Narena, et du Mandé ; Axe 3 : l’appui à la production et à la commercialisation du beurre et des sous-produits ; Axe 4 : la consolidation des acquis de la première phase.

Les stratégies du projet : • L’augmentation des revenus des populations et notamment les femmes à travers l’exploitation de la ressource karité ; • Le renforcement des capacités des autorités communales en matière de planification, de suivi et d’évaluation des actions de protection et gestion de l’environnement ; • Le renforcement des capacités des structures locales de gestion des ressources naturelles ; • La réalisation d’infrastructures et d’équipement pour les femmes productrices comme la maison du karité ; • La ressource karité est protégée et gérée durablement et équitablement dans la commune de Siby et dans les communes voisines ; • Les conditions de vie des femmes rurales productrices et de la population de la commune de Siby se sont améliorées grâce à une augmentation des revenus tirés de la transformation du karité, la vente du beurre et des sous-produits de qualité. • Les populations ont désormais pris conscience de la nécessité de protéger et d’entretenir la ressource Karité qui constitue une source de revenus importante pour les femmes. En plus des ressources protégées par la législation, la convention de gestion des RN a inscrit d’autres ressources au tableau des essences protégées dans la commune. • Le projet a incité les producteurs/trices ? mieux protéger les jeunes pousses naturelles de Karité, néré, tamarinier dans les champs ce qui est de nature ? contribuer ? la régénération naturelle du parc ? moyen terme ; •Les différentes séances d’IEC et de formation ont produit chez les populations un changement de comportement face aux feux de brousses. Les feux précoces sont désormais de rigueur dans la commune ;

Résultats attendus
1. L’état du parc à karité de la commune de Siby est amélioré suite à l’application des techniques sylvicoles par les producteurs ; 2. Des séances d’explication du document de la convention locale sont tenues dans tous les 21 villages de la commune : 4 séances/village/an (1 séance tous les trois mois) ; Un plan d’aménagement et d’exploitation des RN est élaboré ; 3. Des microprogrammes sont produits et diffusés sur les radios locales en direction des communautés sur les thèmes du projet : (les feux de brousse, les techniques sylvicoles, le contenu de la convention locale ; 4. Le nouveau concours karité a augmenté le taux d’application des techniques sylvicoles ; 5. Tous les acteurs de la commune (les organisations de la société civile, les services techniques, les autorités communales et les ONG) participent à la mise en œuvre et à l’évaluation des activités de mise en œuvre de la convention locale de GRN ; 6. Les femmes productrices et leurs organisations ont accès à des techniques et technologies pour améliorer et augmenter la quantité des noix, du beurre amélioré et des sous-produits ; 7. Les productrices de beurre sont suffisamment organisées pour faire face à la concurrence et à la compétition avec d’autres acteurs

Financement
Grant Amount : US$ 44,715.60
Co-Financing Cash : US$ 30,352.22
Co-Financing in-Kind : US$ 48,170.58

Bénéficiaire  : Association Conseil pour le Développement

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 2 novembre 2014, mise à jour le 8 juin 2018