Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Restauration et conservation des sols et des ressources biologiques dans le bassin hydrographique du Fleuve Bagoë, commune rurale de Massigui, cercle de Dola (Mali)

2004

Restauration et conservation des sols et des ressources biologiques dans le bassin hydrographique du Fleuve Bagoë, commune rurale de Massigui, cercle de Dola (Mali)

Mali

Titre : Restauration et conservation des sols et des ressources biologiques dans le bassin hydrographique du Fleuve Bagoë, commune rurale de Massigui, cercle de Dola (Mali)

Pays : Mali

N° projet  : MLI/04/15

Durée : Start Date : 10/2004 End Date : 10/2006

Résumé du projet
Le présent projet est l’une des préoccupations de la commune de Massigui qui sont les activités anthropiques, les aléas climatiques et l’absence de plans rationnels de gestion et d’exploitation qui ont entraîné une dégradation des sols, des forêts, de la faune et des ressources en eau. Il vise à restaurer et à conserver les sols, forêts et faune dans le bassin hydrographique du fleuve Bagoë.

Objectifs : renforcer les capacités d’action et d’organisation des populations locales ; améliorer et préserver le potentiel productif des ressources biologiques dans le bassin hydrographique du Bagoë ; promouvoir les systèmes locaux de gestion/conservation des ressources naturelles et hydrologiques par les populations concernées

Résultats
1000 personnes sont bien sensibilisées et informées sur la nécessité de restaurer et de conserver les sols et les ressources biologiques dans le bassin hydrographique du Bagoë et sur les autres thèmes du PPS/FEM ; 1 comité de gestion du projet est mis en place et est fonctionnel ; 500 ha de formation naturelle sont mis en défens ; 1 inventaire qualitatif des ressources floristiques dans l’aire protégée est exécuté ; 65 personnes dont les membres du comité sont formées en technique de production des plants, de fixation des berges, d’enrichissement et en agroforesterie ; 12000 plants de Dougoura (Cordyla pinnata), Lingué, Néré et Karité sont produits dans la pépinière ; 12 ha de terre restaurée avec les cordons pierreux, soit 2 ha/village ; 6 km de berges fixés avec le bambou ; 1 convention locale de gestion des ressources naturelle dans le bassin est élaborée et respectée par tous.

Financement
Grant Amount : US$ 25,811.75
Co-Financing in-Kind : US$ 17,241.37

Bénéficiaire  : Association Malienne pour la protection de l’environnement et de la faune

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 2 novembre 2014, mise à jour le 8 juin 2018