Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Appui a la régénération de l’environnement dans le cadre d’un programme de réhabilitation des mares naturelles au niveau des villages de Kounghani et de Manael, Département de Bakel, Région de Tambacounda (Sénégal)

1995

Appui a la régénération de l’environnement dans le cadre d’un programme de réhabilitation des mares naturelles au niveau des villages de Kounghani et de Manael, Département de Bakel, Région de Tambacounda (Sénégal)

Sénégal

Titre : Appui a la régénération de l’environnement dans le cadre d’un programme de réhabilitation des mares naturelles au niveau des villages de Kounghani et de Manael, Département de Bakel, Région de Tambacounda (Sénégal)

Pays :Sénégal

N° projet  : SEN/95/03

Durée : Start Date : 10/1995 End Date : 9/1997

Contexte
Le Projet est localisé au niveau des villages de Kounghani et de Manael, Département de Bakel, Région de Tambacounda. Sa zone d’intervention appartient au domaine soudanien. Elle est caractérisée par 8 mois de saison sèche et 4 mois de saison pluvieuse avec un déficit pluviométrique persistant. Cette zone est traversée par le fleuve Sénégal. La rive gauche de ce cours d’eau est jalonnée de mares temporaires qui étaient le lieu de reproduction des poissons du fleuve et où s’organisaient la pêche. Depuis trois décennies, la plupart de ces mares ne se remplissaient plus d’eau à cause de la sécheresse persistante et de la construction du barrage de Manantali. En outre, la sécheresse et d’autres facteurs anthropiques tels que l’agriculture, l’élevage et la coupe de bois de feu et de service ont provoqué une forte dégradation de la végétation et de la biodiversité. C’est le cas de la mare Samba Sélou de Kounghani où les populations, avant l’avènement de ces problèmes, organisaient des séances de pêche collective. La pêche collective avait cédé la place à la culture du riz qui était pratiquée par les femmes dans le fond de la mare. Certaines espèces d’oiseaux et de poissons qui fréquentaient cette mare étaient devenues rares ou avaient disparu de la zone. Les populations de Kounghani avaient difficilement accès au poisson frais de qualité.

Résumé du projet
Les objectifs du projet sont les suivants :
1 . la réhabilitation de la mare Samba Sélou de Kounghani ;
2. la sauvegarde d’espèces piscicoles devenues rares dans la zone ;
3. la création d’un environnement favorable aux espèces aquatiques et à la production agricole ;
4. la création d’un verger de fruitiers et de pépinière pour permettre la prise en charge de certains équipements agricoles ;
5. l’offre aux populations d’un modèle de restauration et de gestion à toutes les mares.
6. Réhabilitation des mares naturelles
7. Assurer un aménagement correct de la mare, mise en place d’un verger communautaire, renforcement des capacités organisationnelles des groupements,
8. Promotion et développement de l’arboriculture fruitière.

Financement
Grant Amount : US$ 20,970.37

Bénéficiaire  : Fédération des Paysans Organisés de Bakel

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 17 novembre 2014, mise à jour le 9 avril 2018