Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2007 → Développement d’outils pour la gestion des barrages réservoirs basés sur la simulation et la prévision des paramètres hydrométéorologiques

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediène (2007)

Développement d’outils pour la gestion des barrages réservoirs basés sur la simulation et la prévision des paramètres hydrométéorologiques

Souag Doudja

Titre : Développement d’outils pour la gestion des barrages réservoirs basés sur la simulation et la prévision des paramètres hydrométéorologiques

Auteur : Souag, Doudja

Université de soutenance : Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediène

Grade : Doctorat d’Etat 2007

Résumé
Le problème de gestion durable des barrages réservoirs recouvre des domaines techniques variés. La qualité des eaux et surtout leur quantité y jouent un rôle prépondérant. Une gestion rationnelle des barrages réservoirs revient à faire face aux risques de défaillances liés aux règles de décision dans un contexte donné. Des outils primordiaux d’aide à la décision seraient la mise à disposition de connaissances détaillées des entrants et sortants du système hydrique Nous nous sommes proposé, dans le présent travail de recherche, d’étudier les paramètres d’entrée et de sortie du système de stockage et de distribution de l’eau. Principalement ceux liés aux volumes entrant dans le système (pluies et débits) et aux volumes demandés par l’agriculture afin de fournir des scénarii simulés et prévus de ces paramètres, sur la base desquels différentes politiques de gestion peuvent être établies. Différentes approches ont été proposées et comparées pour la simulation et la prévision des débits et des déficits hydriques, en passant par la modélisation stochastique, la modélisation statistique, la modélisation conceptuelle et l’introduction de techniques nouvelles telles que la modélisation neuronale et neurofloue. Un couplage entre ces différentes techniques a aussi été testé afin d’améliorer les résultats de la modélisation. Pour la simulation et la prévision des débits, nous nous sommes d’abord intéressés à la modélisation des précipitations, qui entrent dans la fonction de production des débits, par un modèle de simulation basé sur l’analyse en composantes principales. La modélisation des débits mensuels a été faite aussi par le modèle basé sur l’analyse en composantes principales dans le contexte uni variable et multivariables. L’évaluation de la pertinence du modèle a été faite en le comparant avec un modèle stochastique classique de Box et Jenkins (le modèle de type ARMA). La modélisation conceptuelle de la relation pluie-débit a été abordée par étude comparative de huit modèles conceptuels globaux. Puis un couplage avec le modèle de simulation statistique a été faite afin, de tenter d’améliorer la capacité du modèle à reproduire la structure de dépendance séquentielle du phénomène, en introduisant un paramètre prépondérant de la relation pluie-débit, en l’occurrence l’humidité du sol. Une autre approche basée sur le couplage du modèle statistique avec la modélisation neurofloue a été ensuite étudiée pour tester l’apport de telles techniques dans l’explication, la prévision et la simulation d’un phénomène complexe contraint par différentes sources d’incertitudes qu’est le phénomène de débits d’écoulements. En ce qui concerne la demande climatique et la demande en eau d’irrigation, différents modèles agroclimatologiques de bilan hydrique à l’échelle journalière ont été comparés et une modélisation du déficit hydrique à l’échelle mensuelle par le modèle neuroflou a été abordée.

Mots Clés : Barrages Logique floue Climat aride

Présentation

Page publiée le 8 novembre 2014, mise à jour le 10 octobre 2018