Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Activités antioxydante et antimicrobienne des extraits méthanoliques et de l’huile essentielle de la plante Mentha rotundifolia

Université Ferhat Abbas de Sétif (2014)

Activités antioxydante et antimicrobienne des extraits méthanoliques et de l’huile essentielle de la plante Mentha rotundifolia

FERDJIOUI Siham

Titre : Activités antioxydante et antimicrobienne des extraits méthanoliques et de l’huile essentielle de la plante Mentha rotundifolia

Auteur : FERDJIOUI Siham

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas de Sétif

Grade : Magister 2014

Résumé
Les recherches actuelles sont focalisées sur les molécules douées d’activités biologiques d’origine naturelle. L’objectif de cette étude est l’évaluation de l’activité antioxydante et antimicrobienne de deux extraits méthanoliques obtenus par macération (EMM) et au Soxhlet (EMS) et de l’huile essentielle (HE) obtenu par hydrodistillation des parties aériennes de la plante Mentha rotundifolia, Les rendements respectifs sont : 16.05 % (m/m), 09.2 % (m/m) et 0.7 % (v/m). Le screening phytochimiques a permis de mettre en évidence la présence de polyphénols, flavonoïdes, tanins, terpénoïdes, et quinones dans les extraits méthanoliques. La teneur en polyphénols totaux a été déterminée en utilisant le réactif de Folin-Ciocalteu, elle est de 141.571 ± 0.143 (EMM) et 168.642 ± 1.642 (EMS( μg EAG/mg d’extrait. Les flavonoïdes et les flavones et flavonols ont été évalués par la méthode utilisant AlCl3, la teneur en flavonoïdes est estimée à 15.636 ± 0.030 (EMM) et 33.045 ± 0.76 (EMS) μg EQ/mg d’extrait. Le dosage des flavones et flavonoles a révélé des teneurs de 42.6 ± 1.357 (EMM), 47.071 ± 3.214 (EMS) μg EQ/mg d’extrait. La composition de l’huile essentielle a été déterminée par GC et GC/MS permettant l’identification de 43 constituants, l’oxyde de trans-pipéritènone est le constituant le plus dominant (66.39%). L’activité antioxydante des trois extraits a été évaluée in vitro par plusieurs tests. Dans le cas du test de DPPH, les IC50 sont de 265,491 ± 2.221 μg/ml, 133.160 ± 11.346 μg/ml et 1755± 0,006 μg/ml pour EMM, EMS, et l’HE respectivement. Pour le test de chélation du fer ferreux, seul les extraits méthanoliques ont montré une activité avec des valeurs de EC50 de 3.417± 0.011 mg/ml, 2.194 ± 0.038 mg/ml pour EMM, EMS respectivement. Le pouvoir réducteur du fer a manifesté des EC50 de 550.325 ± 3.613 μg/ml, 468 ± 1 μg/ml, 1625.5 ± 0.004 μg/ml pour EMM, EMS, et l’HE respectivement. Les résultats de cette activité semblent être faibles par rapport aux témoins positifs. L’effet antimicrobien a été évalué par la méthode de diffusion sur gélose vis-à-vis de sept souches microbiennes (quatre bactéries et trois champignons). Les résultats révèlent que les extraits méthanoliques n’ont aucun effet antimicrobien. Cependant, l’huile essentielle a exercé un effet considérable sur les champignons et moyen sur les bactéries.

Mots Clés : métabolites secondaires, Mentha rotundifolia, activité antioxydante, activité antimicrobiennes

Présentation (PNST)

Page publiée le 11 novembre 2014, mise à jour le 16 janvier 2018